Magazine Auto/moto

Audi Q1 2016 : le luxe dans sa forme la plus modeste

Publié le 22 mars 2015 par Critiqueauto
Audi Q1 2016 : le luxe dans sa forme la plus modeste

Le luxe et le prestige sont généralement synonymes de grandeur, ce qui ne semble plus le cas en matière d’automobile puisque les constructeurs haut de gamme ne cessent de développer des véhicules de plus en plus compacts. Certes, il y aura un Q6 et un Q8 chez Audi, mais le constructeur allemand mise davantage sur son nouveau VUS compact, le Q1, qui devrait faire son entrée sur le marché dès le printemps 2016. Ce petit VUS urbain sera basé sur la même plate-forme que la Golf, ce qui risque d’être assez intéressant pour la conduite.

On ne sait que très peu de choses sur l’Audi Q1 pour l’instant, mais le constructeur allemand nous en a tout de même dévoilé les formes. Tout comme c’est le cas pour la majorité des véhicules utilitaires sport compacte, il ressemble à une version miniature et infantile de ses grands frères les Q3 et Q5, ce qui n’est pas une mauvaise chose puisque ces deux véhicules sont parmi les plus élégants de leur catégorie respective. L’Audi Q1 semble également avoir été conçu pour la durabilité, car il propose une garde au sol élevée et son bas de caisse en matériel composite sans peinture, ce qui aidera à prévenir la rouille à long terme. Bref, c’est tout comme si le Q1 avait été pensé pour le Canada et il risque d’ailleurs de faire sensation lorsqu’il sera officiellement sur le marché.

Des mécaniques de petite taille

Si Audi est réputé pour ses motorisations diésel et c’est imposant V6, V8 et V10, il existe en revanche un important fan-club autour des motorisations de 4 cylindres. C’est d’ailleurs ce qu’on risque de retrouver sous le capot du Q1 à commencer par un moteur de 1.8 litre, une mécanique déjà utilisée dans la Golf qui développe 170 chevaux et 184 livres-pied de couple. Il y aurait également de fortes chances pour que le Q1 profite aussi du moteur diésel de 2.0 litres. Et je suis persuader que si les adeptes du modèle son sage cette année, le Père-NoĂŤl pourrait même leur livrer une version dotée du même moteur turbocompressé de 2.0 litres qu’on retrouve sous le capot de la Golf GTI.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier   


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines