Magazine Cinéma

[Retour sur l’Actu Cinéma] Bridge of Spies, Mission Impossible, Dear White People, Why Don’t You Play in Hell

Publié le 24 mars 2015 par Kevin Halgand @CineCinephile

Recap-ActuDes espions. C’est parfois l’impression que me donne les cinéastes, quand ils exposent, dans leurs films, des instants de vie et d’existence qui ressemblent beaucoup trop à nos vies. Cette petite digression va nous amener pas subtilement du tout à notre sujet de cette semaine : l’espionnage. Car les deux films qui font l’actu principale (du moins pour moi, et pour l’espace de cette article, pour vous aussi), sont des films d’espionnage, très éloignés l’un de l’autre certes. Entre ces deux-là et les sorties vidéos de ce mercredi, on a du pain sur la planche niveau actu ciné. Alors parlons peu, et allons-y.

Recap-Infos-Bridge-of-Spies

La première info nous viens d’un domaine si proche du cinéma que leurs codes sont brouillés, et que les faiseurs de l’un des domaine disent s’inspirer de ceux de l’autre. Compliqué? Pas tant que ça. Musique et cinéma sont les maîtres mots pour décoder cette phrase. Et donc cette semaine nous avons appris que, 30 ans après La Couleur Pourpre, Steven Spielberg et John Williams allaient se faire des infidélités, l’un engageant Thomas Newman pour le score de Bridge of Spies, l’autre travaillant sur la nouvelle trilogie qu’il a contribué à graver dans la mémoire collective.

Donc, le compositeur de l’Affaire Rachel Singer et Skyfall (autres films d’espionnage, si c’est pas les planètes qui s’alignent ça) va travailler avec le plus grand metteur en scène actuel (pourquoi avoir peur des évidences) pour un nouveau film d’espionnage (avec un peu de procès dedans apparemment) durant la Guerre froide.

Et si l’absence de Williams (qui semblerait aussi avoir quelques soucis de santé) pince le cœur, on sent la volonté de Spielberg de (peut-être) se trouver une nouvelle muse musicale lui qui semble toujours en avoir sous le pied niveau projet. Newman is the New Williams? Time will tell.

Recap-Trailer-Rogue-Nation

Pas envie d’attendre jusqu’à la fin de l’année pour voir un espion bien sapé en mettre plein la gueule aux bad guys de ce monde? Ça tombe bien, Super Tom Cruise (dirigé par Spielberg au début du millénaire, les coïncidences n’existent pas) reprend du service au côté de Simon Pegg et Jeremy Renner (ses potes de l’excellent Ghost Protocol) et va s’allier avec la nouvelle venue Rebecca Ferguson pour faire tomber la « Rogue Nation », une sorte de « Dark IMF ». Bien que le réalisateur du soporifique Jack Reacher soit de la partie, le trailer fait bien plaisir tant le niveau d’action et de cascades à l’air assez impressionnant. On a bien hâte de voir ça sur l’écran le plus large possible.

Recap-Sortie-Cinéma-Dear-White-People

S’il y a bien un film qui sort cette semaine et qui semble essentiel, c’est Dear White People. Le quotidien de jeunes noirs américains dans une fac américaine, plébiscité à Sundance et présenté comme le digne successeur des oeuvres politiques de Spike Lee, ça donne envie. Se dire que ça pourra ouvrir les yeux de certains sur le racisme, tout en allant au cinéma, c’est encore mieux. Si je ne devais voir qu’un film cette semaine, ce serait celui-là.

Recap-Blu-Ray-Why-don-t-play-in-hell

Ne vous laissez pas tromper par la bannière, la cuvée de Sono Sion de cette semaine ne sortira (pour notre grand malheur) qu’en dvd. C’est mieux que rien, mais on aurait bien aimé voir ce film quasi déjà culte en haute définition (et même au cinéma). Mais même 1 an et demi après son passage à l’Etrange Festival parisien, il semble assez impératif de se précipiter sur ce film qui paraît autant imprévisible et inhabituel que brillant et excitant. En attendant son Tokyo Tribe, espérons que Sono Sion sache nous donner notre dose de ciné déviant et jouissif.

1507-1


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kevin Halgand 7634 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine