Magazine Caricatures

L'UMP se fait plaisir avec les 35 heures

Publié le 30 mai 2008 par Dominik89
Cette semaine a été très agitée sur le front des 35 heures. Sarkozy a d'abord annoncé solennellement (sur RTL) qu'il n'était pas question de toucher à la durée légale du travail deux jours avant que Xavier Bertrand annonce un projet de loi démantelant consciencieusement cette avancée sociale.Cartouche Noire MBP compatible BCI-21B/BCI-24B Canon
Néanmoins, le ministre du travail a précisé que la durée légale ne changeait pas, même si, dans les faits les gens travailleront plus. Il a ensuite commis un gros mensonge en prétendant qu'un salarié souhaitant continuer de travailler 35 heures pourrait le faire ! Jusqu'à preuve du contraire, la durée de travail dans une entreprise est fixée par le patron (dans le cadre de la loi). Ensuite, la décision de la négociation ne se fera pas au niveau individuel, mais au niveau collectif via les syndicats de l'entreprise. Comme il suffira qu'un syndicat représente 30 % des salariés pour entériner la négociation, je ne vois pas comment on peut prétendre qu'un salarié souhaitant rester aux 35 heures pourra le faire ! Ensuite, ne nombreuses PME-PMI ne comptent pas de syndicats (je suis bien placé pour le savoir). Comment se déroulera la négociation ? Pour l'accord sur les 35 heures, c'est le PDG qui avait choisi le réprésentant du personnel dans ma société. Naturellement, il n'avait pas misé sur un cheval rétif. Qu'en sera-t-il avec la nouvelle loi ? On n'en sait rien ! En tout cas, la loi européenne fixe à 48 heures, le nombre d'heures maximales à travailler par semaine, ce sera désormais le nouveau repère pour les salariés. Quel progrès !
Rappelons que le même gouvernement nous avait joué la même sérénade sur les heures supplémentaires. Les salariés seront libres de choisir ! Bien sûr ! Depuis quand un salarié choisit-il s'il peut ou non travailler plus ? Cela est intimement lié à l'activité, pas à ses désirs.
Il est aisé de comprendre qu'il s'agit là d'enrober une mesure extrèmement idéologique pour mieux la faire accepter dans l'opinion. En effet, les 35 heures sont éminemment symboliques pour la Droite. C'est l'ennemi à abattre autant que l'éternel coupable de tous les maux du pays. Et puis, ça resserre les rangs au sein d'une majorité désunie. Un bon sujet clivant la droite et la gauche, rien de tel pour requinquer ses troupes.
A noter la bourde passée inaperçue de Christine Lagarde à la radio. Elle a parlé d'un nombre d'heures supplémentaires mensuelles de 220 heures, ce qui donnerait la bagatelle de 18 heures par jour ! En fait, c'est un contingent annuel, mais la ministre de l'économie n'est pas à un détail près !!!
Alors, au diable les négociations avec les syndicats quand il faut abattre les 35 heures.
Au fait, combien de réformes depuis 2002 sur ce sujet ? Et malgré tout, on réussit encore à faire porter le chapeau à cette loi sociale ! Les 35 heures ont vraiment le dos large...

Dominik

L'avis autorisé


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dominik89 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte