Magazine Côté Femmes

Le palio de sienne

Par Aelezig

Le Palio de Sienne (Palio delle Contrade) est le plus connu des Palii italiens. C'est une course de chevaux, qui se tient deux fois par an (le 2 juillet pour le Palio di Provenzano, et le 16 août pour le Palio dell'Assunta) sur la Piazza del Campo, place centrale. Chaque couple cavalier/cheval représente un des dix-sept quartiers de la ville. Une grande parade précède la course qui attire des spectateurs du monde entier.

z49

z50

z51

Les plus vieux palii connus datent du Moyen Âge. La place centrale accueillait des jeux souvent guerriers : pugna, une espèce de match de boxe, des joutes et, dès le XVIe siècle, des combats avec des taureaux. Les courses en public organisées par les quartiers étaient déjà populaire dès le XIVe siècle. Appelées palii alla lunga, elles traversaient toute la ville.

Quand le grand-duc de Toscane interdit les combats avec taureaux en 1590, les Contrade (quartiers) organisent leurs courses sur la piazza del Campo : elles se font alors à dos de bufflonnes, et sont appelées bufalate (bufalo : buffle) ; plus tard suivent des courses à dos d'âne et enfin des courses de chevaux.

La première forme de palio moderne a lieu autour de 1650 et il ne s'est véritablement codifié qu'au XIXe.

z52

z53

z54

La course démarre avec 10 chevaux, ce qui signifie, que seuls 10 quartiers sur les 17 peuvent être représentés à chaque course. Les sept représentants de quartiers qui n'ont pas pris part à la dernière course de même date un an plus tôt, sont automatiquement inclus et trois de plus sont aléatoirement choisis. Trois jours avant la course, des propriétaires privés offrent dans leurs écuries le choix de dix chevaux de qualités équivalentes aux représentants des quartiers. Un tirage au sort détermine l'attribution des chevaux aux contrades. 

Les résidents croyants de chaque contrade invoquent l'aide de leur saint patron pour leur cheval et jockey. Juste avant le départ de la course, les chevaux se rendent chacun dans l'église ou la chapelle de la contrade dont ils portent les espoirs pour être bénis par le prêtre. Depuis les soupçons de dopage de 2002, le règlement du Palio de Sienne interdit d'administrer ou de faire administrer aux chevaux toute substance dopante et prévoit des sanctions sévères en cas de vérification par des tests sanguins effectués sur les chevaux présentés par les propriétaires.

La course est précédée par une parade spectaculaire, appelée cortège historique, où défilent, parmi beaucoup d'autres, les Alfieri, porte-drapeaux, en costumes médiévaux. Avant cela, une escouade montée de carabinieri, portant des sabres, font une charge de cavalerie sur la piste.

z55

z56

z57

Les spectateurs arrivent tôt le matin, et emplissent le centre de la place, à l'intérieur de la piste jusqu'à saturation. À cet emplacement, les places sont gratuites. Des places assises, vendues longtemps à l'avance, peuvent également être proposées. Il est également possible de louer des places sur les balcons des immeubles environnants.

La course est annoncée à 19 h 30 en juillet et à 19 h en août, avec la détonation d'une charge explosive. Les protagonistes, qui montent à cru, font trois tours de la place. Au départ, seuls neuf chevaux peuvent être alignés sur la même ligne, le dixième (appelé rincorsa) part derrière les neuf autres. Sur la piste, les cavaliers ont le droit de se servir de leur cravache pour frapper les autres chevaux et cavaliers. Le vainqueur est le premier cheval qui termine la course avec ses ornements de têtes intacts. Il n'est pas nécessaire que le cavalier termine la course (ce qui est fréquent)... Le perdant de la course est le quartier qui finit deuxième et non pas dernier.

Le vainqueur reçoit un drapeau en soie peinte, appelée palio, conçue spécialement pour chaque course. Des bagarres entre partisans de différents quartiers se produisent parfois et les perdants sont souvent ridiculisés par les vainqueurs.

z58

z59

Les spectateurs encourent également certains risques. Les principales critiques viennent des associations de défense des animaux et des vétérinaires qui protestent contre les mauvais traitements faits aux chevaux (blessures et même parfois morts)... La mise en compétition de demi-sang et même de pur-sang a multiplié les risques d'accidents graves. En août 2004, le cheval de la contrada de Bruco est tombé et a été piétiné car la course n'a pas été arrêtée. Le cheval est mort de ses blessures, provoquant différentes plaintes de ligues de protection des animaux.

Le Cortège historique rend hommage aux institutions, aux habitudes et à la grandeur de l'ancienne République de Sienne. Il se compose de 14 groupes appelés aussi comparse, pour un total de sept cents figurants environ. Chaque quartier (contrade) prépare son propre cortège qui se compose d'un petit tambour, de deux porte-drapeau, du capitaine et de deux hommes d'armes. Les figurants se dirigent d'abord vers la cathédrale, puis vers le Campo, où le public s'est rassemblé. Ensuite, suit la parade des porte-drapeau et leurs étendards. Ils présentent le spectacle de lancer de drapeaux. L'habilité qu'ils montrent est le produit d'entraînements quotidiens et d'une tradition qui plonge ses racines dans l'antique gloire militaire de la République de Sienne.

Pour finir, le cortège historique se conclut par le Carrocio (réplique d'un char de guerre du Moyen Âge que les communes déplaçaient, avec le drapeau et l'autel, pour se réunir en prières avant le combat). Le char du XVI, où siègent les représentants du Conseil des Neuf, porte le Pallium, le Palio, tenture en soie peinte réalisée par de célèbres artistes siennois ou par des représentants contemporains.

D'après Wikipédia


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte