Magazine

Lettres africaines (6): Afrique réelle, Afrique rêvée…

Publié le 28 mai 2008 par Chantalserriere

Parce que ma petite chronique africaine peut sembler parfois trop belle, trop idéalisée, il me paraît utile de nuancer le propos. Je ne rêve pas l’Afrique, je la regarde. Et, de ce fait, plus je la regarde et plus je m’aperçois à quel point je suis loin d’atteindre la complexité de sa réalité.

afrique-revee.1211990049.jpg

Mais tandis que je parcours tranquillement les salles rondes du musée de la musique à Ouagadougou, les militaires de Guinée effraient le pays par leurs tirs, afin, dit-on, de toucher des arriérés de salaire. L’Afrique du sud prend son visage des mauvais jours, la misère touche le plus grand nombre à travers tout le continent, Darwin poursuit son cauchemar pérenne au bord du Lac Victoria, les trafics d’armes, de drogues, se multiplient, les enfants vont moins à l’école après les aberrants programmes financés par les plus grands bailleurs de fonds….On sait tout cela. Et pire encore. Les guerres incessantes, les pillages au profit des prédateurs mondiaux et des élites locales. Oui, on sait tout cela.

cauchemar.1211990643.jpg

Je pourrais raconter par le menu les manipulations exemplaires: l’obligation de démocratie selon les critères du plus puissant, l’enrôlement forcé des petits enfants à la nécessité de savoir un peu lire (juste un peu), un peu écrire, un peu compter, afin de fournir la main d’oeuvre de base indispensable au dieu du développement tel que nous l’adorons, les goulets d’étranglement ne permettant pas l’accès au secondaire, les parodies d’université, la formation et la reconduction des élites à l’étranger. Tout cela sous bannière de splendides slogans indiscutables: “Education pour tous” ! Allez donc émettre des réserves!

enfant-noir.1211990902.jpeg

Je pourrais développer ce que l’on fait en toute bonne conscience aux femmes qu’on dit si harassées de tâches, en leur imposant, par exemple, d’abandonner leurs puits traditionnels au profit de puits modernes tellement plus pratiques, qu’elles devront désormais entretenir, gérer, réparer en achetant la pièce éventuellement usagée. Où d’ailleurs la trouver cette pièce? Et où trouver l’argent pour l’acheter cette pièce? Les femmes n’ont pas de liquidité dont elles puissent se servir. Qu’à cela ne tienne. Hop! Voilà un joli programme de formation concocté à leur égard par une ONG bien-pensante. Eh! Pauvres femmes du Sahel, si vous fabriquiez de l’artisanat qui vous permettrait de le vendre et d’avoir une cagnotte? Ah! Que voilà une bonne idée! En plus de la corvée d’eau, de l’entretien du puits, voilà une tâche supplémentaire. Apprendre à faire des paniers, par exemple, puis partir les vendre au village. Admettons qu’on les achète. Avec l’argent, aller à l’autre village où peut-être on vend la pièce. A pied, bien sûr. Revenir. Reprendre ses tâches domestiques, aller chercher le bois. Faire les paniers ou autres objets. Et le soir, surtout pas de flamme vive. Car il y a les programmes “foyer amélioré “. Parfaitement justifiés. Ils permettent de lutter contre la désertification. Alors vous pensez! Une petite cage en métal, ou en banco, une porte, et on enferme le combustible qui est ainsi économisé par une combustion enfermée. Normalement les femmes devraient être contentes, puisque les études qui ont tout chiffré démontrent qu’il faut moins de bois, donc moins de travail pour aller le chercher. On a même chiffré le coût des déplacements à pied d’une femme allant chercher du bois, ou allant à la rivière ou au puits traditionnel éloigné. Que ne sont-elle contentes alors? depuis au moins trente à quarante ans que ces programmes existent, oui, en définitive, que ne les ont-elles en définitive adoptés?

foyer-ameliore.1211991087.jpeg

Ce qu’on oublie pourtant, c’est que la flamme, sa lumière, son apprivoisement entre les trois pierres du foyer traditionnel, c’est aussi le réconfort, la beauté, très loin des mots pour le dire. Le plaisir de la vie, quoi!

Alors, il faudra inventer mieux que des cages où la flamme est enfermée pour protéger la planète et par là, venir en aide aux hommes et femmes les plus démunis. Les bonnes intentions ne suffisent pas. C’est un grand luxe de pouvoir prédire le lendemain, de l’anticiper. Soumise à des conditions de vie extrêmes, les populations du Sahel résistent. Résistance! Bien sûr, elles ne le savent pas, mais la répétition de leurs actes leur font écrire et réécrire quotidiennement dans l’espace et à travers chacun de leurs gestes, toute l’histoire de l’humanité et de sa survie. Survie! Leçon de survie! Cela mériterait certainement plus qu’un regard bien intentionné de la part des experts de tous bords au chevet du malade ou teinté d’exotisme condescendant pour les aventuriers en quête de fortune ou d’émotions.

foyer-trad.1211991382.jpeg


C’est pourquoi, pour rompre avec le schéma habituel du discours sur l’Afrique désolée, désolante, j’ai choisi délibérément d’évoquer à travers ces quelques lettres, les aspects les plus positifs, les plus enrichissants qui sont aussi parfois les plus humbles, jalonnant une visite forcément trop courte et de vous en faire partager enseignement et saveur.

-Photo de l’Afrique rêvée empruntée au site du jardin zoologique de Lyon.

-La dernière photo est celle d’un foyer traditionnel empruntée à ce site , foyer dit “à trois pierres”, où la flamme est éclairante. L’intensité du foyer se règle en tirant ou poussant les bâtons de bois. Les femmes le préfèrent pour les raisons évoquées ci-dessus et également parce qu’elles voient l’état de la combustion et peuvent la régler très simplement.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Créer un fonds pour soutenir les entreprises qui se lancent en Afrique

    Extraits d'une interview de Kevin Teeroovengadum, financier L’économie africaine se réveille. Quelles sont les opportunités qui se présentent pour les... Lire la suite

    Par  Sylvie Hoarau
    AFRIQUE, ENTREPRISE, FINANCES
  • Risque majeur d’inondations catastrophiques en Afrique australe

    L’alerte a été donnée par la Croix Rouge internationale qui souhaite mobiliser l’aide humanitaire en faveur des pays actuellement les plus menacées, le Zimbabwe... Lire la suite

    Par  Aurélia Denoual
    ASSURANCES, CONSO, FINANCES
  • France/Afrique: un coup de gueule de Bockel

    France/Afrique: coup gueule Bockel

    Jean-Marie Bockel demande à Sarkozy de concrétiser ses promesses: Signer l'acte de décès de la Françafrique... Jean-Marie Bockel (AFP) Jean-Marie Bockel,... Lire la suite

    Par  Danielriot - Www.relatio-Europe.com
    EUROPE , POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Afrique du Sud vs Angola : 1-1

    L’Afrique de Sud et l’Angola n’ont pas réussi à se départager lors de la 1ère journée de la CAN 2008. Les deux formations se sont séparées sur un match nul, 1... Lire la suite

    Par  Blog-Football.net
    FOOTBALL, SPORT
  • Demo Afrique

    envoyé par SimonRoss bande demo d'extraits des films récents tournés en Afrique. "La solitude de la co-épouse" a été tourné au Niger. "L'urgence humanitaire" a... Lire la suite

    Par  Willy
    CÔTÉ FEMMES, EDUCATION, ENFANTS
  • Coupe du monde de la FIFA, Afrique du Sud 2010

    Plus que 855 jours pour la Coupe du monde de la FIFA en Afrique du Sud 2010. Vous trouverez sur ce blog :- le Calendrier des matches de la Coupe du Monde de la... Lire la suite

    Par  Jonathan Gravier
    FOOTBALL
  • Sarkozy - Afrique du Sud

    Parceque qud on le sait vous le savez ;) AFRIQUE DU SUD/FRANCE - Bonjour Le Cap, à plus tard Luanda… Après de longues semaines de missions secrètes, le présiden... Lire la suite

    Par  Torapamavoa Torapamavoa Nicolas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Chantalserriere 119 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog