Magazine Design et Architecture

Architecture industrielle

Publié le 05 avril 2015 par Aelezig

L'architecture industrielle est l'architecture de bâtiments qui servent à la fabrication d'objets de façon industrielle. Elle est devenue à partir du XVIIIe siècle un des grands sujets de l'histoire de l'architecture, et a été l'objet de variations de style.

Elle débute à partir de l'époque de l'industrialisation. Utilisant les briques, puis le métal, puis le béton armé, tous associés au verre, l'architecture industrielle fait cohabiter des conceptions totalement en opposition à l'académisme. Elle devient une « architecture singulière » portée par les constructions neuves servant à l'industrie. Cette architecture offre des formes de corps de bâtiment inattendues le plus souvent liées à la fonction de l'édifice. (L'architecture industrielle ne constitue pas un « style architectural » précis à proprement parler, mais un courant d'architectures regroupées.)

Z31

Ancienne filature - France - 1860

La seule symbolique admise avant l'époque moderne de l'architecture était religieuse. Puis la technique et l'art sont mis du pouvoir : civil (hôtels de ville) et gouvernemental (palais des rois, ducs, comtes...), puis, avec l'amélioration des conditions de vie et la naissance de la classe bourgeoise, de la résidence bourgeoise. L'architecture industrielle apparaît après des siècles de styles et de mouvements, mais n'a qu'un but unique : abriter fonctionnellement,  rapidement et à moindre coût, des usines, sans notion de style. Si le propriétaire se pique d'esthétisme, il choisira quelque chose de moins formel. D'ailleurs aujourd'hui, les nouvelles usines appartenant à un même groupe, disséminées à travers le monde, obéissent aux décisions de la maison mère.

L'utilisation de l'énergie, de l'eau (utilisation traditionnelle) et de la vapeur nouvelle au XVIIIe siècle puis de l'électricité depuis la fin du XIXe siècle, donne la configuration principale de ces bâtiments avec ses signes particuliers : les cheminées d'usine sont des signaux qui vont symboliser l'usine, de même que les toits à redans qui permettent un éclairage optimal.

Certaines sociétés de production feront recours aux services d'architectes pour sortir de l'ordinaire et servir leur image de marque. L'image de l'usine productrice a été souvent été mise sur les emballages de produits pour le public.

Z32

Usine Fagus - Allemagne - 1910

Mais pour la plupart des édifices, ce sont des constructions simples (sur le modèle des hangars agricoles). Ils s'ajoutent rapidement les unes aux autres suivant la vitesse d'expansion et de la modernisation technique de l'activité industrielle. On fait parfois un seul effort architectural dans la décoration des frontons de façade principale, pour l'ouverture au public et l'accueil des bureaux de direction.

A l'architecture des bâtiments de production a parfois été associée celle de l'habitat ouvrier dans des cités ouvrières.

L'apparition des fenêtres horizontales en continu modifie la donne au niveau des toitures, qui deviennent plates, couvertes de tôle ondulée ou de béton goudronné.

Depuis le Bauhaus existe aujourd'hui un art industriel décoratif qui est utilisé couramment.

L'architecture industrielle à la fin du XXe siècle impose en occident les structures visibles de son activité hors des zones industrielles, par exemple les aéroréfrigérants d'usine électrique, les pylônes de transport d'électricité, les caténaires des trains, les viaducs d'autoroute... Elle doit aussi s'efforcer de ne pas être polluante…

z33

France - 1960

La réhabilitation des constructions industrielles délaissées par la production, pour la « mémoire du travail », ou par simple goût d'individus, est de plus en plus courante. Les éléments historiques sont mis en valeur de façon contemporaine pour les nouvelles utilisations : habitat, administration, musée, etc.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog