Magazine Société

Elémentaire mon cher...

Publié le 30 mai 2008 par Poninska

Dans la nuit de mardi à mercredi, un homme (postier de son état) s'est grièvement blessé en manipulant des explosifs. Il a affirmé appartenir au FNAR (front national anti-radar). Hier, un autre postier a été mis en garde à vue dans le cadre de l'enquête. Des terroristes à La Poste? Pas si sûr, il pourrait s'agir d'un happening artistique...

  

Elémentaire mon cher...

En art, toute répétition est nulle (José Ortega y Gasset)

Parmi les pistes étudiées par les policiers, une est négligée, et pourtant elle mériterait qu'on s'y attarde : les employés de La Poste ont simplement voulu s'exprimer artistiquement comme le demande leur employeur.

En effet, depuis le 11 mars dernier, le musée de La Poste acceuille l'exposition "La Poste inspire les artistes":

  

Elémentaire mon cher...

Très inspiré, le postier blessé, a voulu participer à sa manière a l'événement en proposant des statues contemporaines : les radars explosés. Malheureusement pour lui, ses oeuvres ne sont pas exposées au musée de La Poste et, à l'image de l'artiste maudit, son travail restera incompris...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poninska 11 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine