Magazine Politique

« sharia 4 belgium » : la pieuvre salafiste étend ses tentacules

Publié le 08 juin 2010 par Anomalie

Le plat pays de Jacques Brel vit peut-être ses derniers instants. La Flandre, gangrenée par les velléités sécessionnistes des constipés flamingants et de l'extrême droite identitaire du Vlaams Belang, menace de larguer les amarres et de laisser à quai l'unité du royaume belge. La Wallonie, elle, subit les assauts répétés d'une autre engeance qui prospère sur le terreau fertile du chômage de masse et de la corruption endémique. S'appuyant sur une communauté musulmane souvent mal intégrée, le groupe salafiste " Sharia 4 Belgium ", émanation belge de la maison-mère britannique ( lire notre article), lance son " djihad électoral " à l'approche des législatives anticipées du 13 juin prochain. Le 10 mai dernier, Anjem Choudary, porte-parole de " Sharia 4 UK ", a rendu vite à son disciple belge, " Abu Imran ", et a profité de l'occasion pour porter sur les fonts baptismaux la nouvelle internationale islamiste en vue de l'établissement prochain du " califat européen ".

Dans cette vidéo diffusée par le website de l'organisation (d'où provient l'image du Palais Royal Belge sur lequel flotte la bannière salafiste), le propos est sans équivoque. Rejet de la démocratie, de la société libre occidentale, de l'institutionnalisation de l'islam, et de l'intégration des musulmans, lobbying auprès de la communauté musulmane pour une islamisation progressive selon les canons salafistes, djihad permanent pour établir la loi coranique dans l'ensemble des Etats européens, exil programmé de tous les Européens non musulmans qui refuseraient de se soumettre à la charia. Le programme de " Sharia 4 Belgium " ? L'Emirat islamique de Belgique sur le modèle de l' Afghanistan des talibans et de la Somalie des Shebab-al-Mudjahiddin.

" La démocratie, c'est koufar [impie], si tu votes, tu n'es plus musulman. La démocratie n'a rien à voir avec l'islam ; la démocratie, ce sont les peuples qui décident des lois, alors que les lois sont déjà créées par Allah, on ne peut pas les changer pour la démocratie. Nous, les musulmans, disons que seul Allah doit être obéi, seul Allah doit être suivi. Nous, on ne dit pas : " S'il vous plaît, laissez-nous porter le voile, laissez-nous porter le niqab, non, on ne dit pas ça " ; nous, on porte le voile, on porte le niqab, et on vous dit : " préparez-vous à déménager, parce que les musulmans sont venus ici pour rester, et l'islam est venu ici pour dominer ", donc ces gens-là qui veulent interdire le niqab, c'est très simple, et mes frères et sœurs musulmanes doivent comprendre ça, qu'ils partent dans un autre pays où il n'y a pas le niqab, mais c'est dur de trouver ce pays là, parce que les musulmans sont partout. Nous sommes ici pour rester, et Inch'Allah, on va conquérir ce pays-là, on va faire de la Belgique un Etat islamique, et Inch'Allah, on va partir de la Belgique jusqu'en Palestine, pour libérer nos frères, et de là, on va partir sur l'ensemble des terres pour conquérir et faire triompher l'islam. Les musulmans doivent comprendre ça, ils ne doivent pas avoir l'idée qu'il faille demander à ces gens-là la permission, avec politesse, Allah nous a donné la Vérité ".

, la RTBF et l'Université catholique de Louvain (UCL) révèle que dans la partie francophone du pays, 46,9% des personnes interrogées se disent chrétiennes et 12% musulmanes, tandis que 34% de la population de Bruxelles est déjà musulmane. Selon Olivier Servais, sociologue et anthropologue des religions à l'UCL, les musulmans seront majoritaires dans la capitale belge dans une vingtaine d'années. Du pain bénit pour les salafistes, qui, dans le contexte explosif de la crise économique et des replis identitaires, espèrent surfer sur la vague des

Rappelons que selon l'organisme officiel belge des statistiques (Statbel), Mohamed est le premier prénom donné aux nouveaux-nés dans la région de Bruxelles-Capitale, et ce depuis les années 1980 ; sept des dix premiers prénoms du classement sont également d'origine arabe. En outre, un sondage réalisé le 11 mars 2008 pour le quotidien discours populistes des partis de la nouvelle droite pour rallier la majorité de ce vivier musulman à leurs thèses génocidaires... La Libre Belgique


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anomalie 155 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines