Magazine

Philosophie foireuse de la marque

Publié le 30 mai 2008 par Sodilettante

Si elle n’avait pas une finalité aussi mercantile, la marque pourrait faire l’objet d’un essai philosophique Porteuses de valeurs, construites pour séduire les foules, avides de pouvoir, et assoiffées de puissance les marques – commerciales, politiques ou religieuses – construisent des symboles que le public sacralise. Enfin dans le meilleur des cas. Car l’une des difficultés d’une marque à succès est d’en assurer la cohérence lorsqu’elle s’exporte. Ainsi un nom chargé de symboles positifs chez nous peut s’avérer lamentable dans un autre pays. Il est alors impératif de vérifier les significations et symboliques locales. Sinon ça donne des trucs du genre (merci à l’agence Graphèmes) :


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sodilettante 4 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte