Magazine Côté Femmes

Vraiment autonome ?

Publié le 31 mai 2008 par Lyanne

Une journée de pannes... Pour une fois je vous raconte quelque chose de mon quotidien récent ! Comme promis parce que j'y trouve un sens.
Etape 1, mercredi matin :
Pour passer de "j'ai besoin d'un homme"
à "je n'ai pas besoin d'un homme"
Le matin je n'appuie pas sur le bouton du café mais de l'ordinateur. Horreur, des bizarreries en anglais à l'écran ! L'anglais ne me fait pas peur, mais le mot "overclocking" déclenche mon alarme !
Qu'est-ce qu'IL avait encore fait sans que je le sache !
Lui, mon ex... Pourtant l'ordi n'était plus sensé être overclocké, ni le ventilo trop silencieux au point de ne pas supporter de refroidir 3° de plus !
Grrr, le contacter, le SMS est le plus fiable, je me lance. Oh surprise, coup de fil dans le quart d'heure ! Dépannage en ligne comme avec la hotline, on va fouiller dans le bios de l'ordi, et je reste zen aux petits énervements (ben oui, il faudrait que je devine à quelle vitesse je dois lire les listes de mots, distinguer ce qui est important de ce qui ne l'est pas...).
Je finis par obtenir de savoir ce qu'on cherche, histoire d'être moins bête et d'essayer de faire marcher mon cerveau et surtout mes yeux. On a trouvé, et donc, il n'aurait pas fallu prendre du "SATA" (avis aux spécialistes), et surtout, les ordis c'est comme les chevaux, les "bêtes de courses" com' y dit, c'est pas fait pour les nuls.
Ouf, l'ordi marche.
Leçon du matin !
Reste la leçon du soir...
Etape 2, mercredi après-midi :
La voiture ne démarre pas.

Je tourne la clef encore une fois. Rien. Démarreur ? On va d'abord tenter de charger la batterie, car il n'y a plus de phares non plus. Et surtout, charger la batterie, JE SAIS FAIRE ! Une heure après, voyant vert allumé, déjà ? !!! Je débranche tout, je démarre, heu, je tourne la clef... Rien.
Femme - téléphoner - garage.

Le chef d'atelier est un gentil dépanneur, il hotline par téléphone ! Y pi c'est pas un homme, c'est un pro, nuance. Je lui donne les symptômes, et c'est bien la batterie, mais qu'il faut changer.
Et c'est paaarti ! Je rigole, parce que mes voisins sont comme souvent devant la maison le nez dans un moteur ! Je sors mes clefs, je fais du bruit de pro, des tâches noires à mes mains...
JE ME DEBROUILLE ! Je ne demanderai RIEN.

Bon c'est sûr que je fais des essais avant de trouver les 2 bons N° de clefs ! Ecrou du pôle moins, impossible d'accès, 10 mn pour trouver qu'il faut desserrer par la tête. Sortir la batterie, ça pèse son pesant de plomb ! Et zut, y a pas marqué les chiffres que je dois chercher sur le côté de la batterie. Et puis comment va-t-on chercher une batterie sans voiture ?
A vélo. JE ME DEBROUILLE !

J'appelle Peugeot (plusieurs fois, je passe les détails et encore j'ai failli pas avoir la bonne batterie !), je prends mon vélo hollandais à panier, ça doit faire 4 km, pas le bout du monde. Coups d'oeil et sourires complices échangés avec la fille de l'accueil. Je reviens, je rebranche tout, ET JE DEMARRE !  VICTOIRE !
Regardez comme je m'assume !

Etape 3, jeudi :

Une amie au téléphone (qui habite sur la route du garage Peugeot...) 
"Tu devais m'appeler hier !" 
"Je n'ai pas pu, j'ai passé l'après-midi à régler un problème de batterie et j'ai du aller la chercher à vélo"
"Pourquoi tu ne m'as pas appelée, je serais venue te chercher!"
...
Ben oui, mais mardi je l'avais appelée quand elle était au volant, et elle est souvent bousculée. Mais c'est sûr que je pouvais prendre le risque de demander ! Autant appliquer ce que je dis souvent :
"Fais la question mais pas la réponse" !
Moralité :
C'est un baume de se débrouiller, mais surtout parce que j'avais besoin de clamer ne pas avoir besoin de mon ex (d'un homme quoi...).

Est-ce être vraiment autonome ?
C'est bien beau d'être stable, autonome et de s'assumer, mais on l'est vraiment le jour où l'on peut demander simplement, parce qu'on n'a rien à prouver.
Et homme ou femme, c'est pareil...

Vous vous rappelez de la chanson de Balavoine ?
"Qu'est-ce qui pourrait sauver l'amour
Et comment retrouver le goût de la vie
Qui pourra remplacer le besoin par l'envie."

Remplacer le besoin par l'envie.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • C’est vraiment Officiel !!!!!!!!!

    Je viens de faire une découverte extraordinaire, peut être tout le monde est déjà au courant mais j’ai découvert que aujourd’hui. Lire la suite

    Par  Rossana De Sordi
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME, STYLISME
  • C???est vraiment Officiel !!!!!!!!!

    Je viens de faire une découverte extraordinaire, peut être tout le monde est déjà au courant mais je l'ai découvert que aujourd’hui. Lire la suite

    Par  Rossana De Sordi
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME, STYLISME
  • Le bête est vraiment en moi

    Je vous avais raconté mes merveilleuses vacances culturelles avec Jeanne d’Arc mais sans préciser qui était ce fameux garçon. Jeanne d’Arc, hormis le fait d’êtr... Lire la suite

    Par  Juval
    CÔTÉ FEMMES
  • Frites, coca, hamburger..vraiment Bon?

    Né avec Ronald, grandi avec un grand M dans l’assiette, et évoluer avec la concurrence des chaînes de distribution de fast food, nous en avon l’habitude et... Lire la suite

    Par  Lizablog
    CÔTÉ FEMMES
  • Parce que je vais vraiment y prendre gout

    C'est pas à une personne hype comme toi que je vais apprendre que le réseau ca compte quand meme pas mal ! Et ce quelque soit la profession dans laquelle tu... Lire la suite

    Par  Laurielaprincesse
    CÔTÉ FEMMES
  • C'est (vraiment ?) moi qui décide

    Pourquoi la période des soldes nous pousse-t-elle à acheter des choses dont nous n'avons aucun besoin ? Pourquoi sommes-nous persuadés qu'une aspirine à 50... Lire la suite

    Par  Eparsa
    CÔTÉ FEMMES, CULTURE, LIVRES, PSYCHO
  • Un Blog vraiment sympa à découvrir !

    1 Blog 2 Filles Découvert depuis peu, j'ai vraiment apprécié le blog Tatouli pour son design tendance aux articles drôles, passionnants et très variés. Lire la suite

    Par  Agnès Bourgeat
    BEAUTÉ , CÔTÉ FEMMES, ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE