Magazine

Vendre pour le SIDA

Publié le 31 mai 2008 par Raphael
Un québécois d'origine mexicaine pose la question : « Avez-vous 2 minutes pour parler du SIDA. » Un passant répond : « Bien sûre. » Et la vente débute.
QM : Le sida tue qui selon vous?
P : Des homosexuels, des usagers de drogues, des jeunes de gangs de rue et des prostitués. Des pères et des mamans aussi. J'en oublie? Des personnes âgées?
QM : Oui, et des Chinois aussi monsieur. Comme ici, le gouvernement là-bas a organisé une large collecte pour remplir sa banque de sang. Il paraît que c'est le cafouillage total. 100 millions de gens risquent d'être infectés.
P : Et dans votre communauté, comment perçoit-on le sida?
QM : C'est plus difficile d'en parler à cause des tabous sur la sexualité. Mais avec les immigrants qui vont et viennent entre le Mexique et les États-Unis, la propagation augmente. Un dons s.v.p.
P : Avant, j'irai sur votre site internet pour me renseigner sur votre cause. On vous paye pour collecter des dons sur la rue?
QM : Oui.
P : Avez-vous des cotas de vente?
QM : Non, mais on nous motive à être dynamique et à vend…, oui, on le fait par altruisme et parce que c'est une job.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raphael Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog