Magazine Education

TS. Méthode pour la composition

Par Misterr

Les premières phrases doivent dégager l'intérêt du sujet et " accrocher " le lecteur.

Plusieurs manières : la citation, l'aller/retour historique, la définition du mot clé principal

L'accroche est à relier à l'analyse du sujet.

Définissez le sujet de façon précise (les termes de l'énoncé, le contexte historique [bornes chronologiques], le cadre géographique, le/les personnage(s), le thème central). On peut par exemple partir d'une citation ou d'un exemple concret en évitant les banalités et les phrases " bateau " (" de tout temps ... ")

Une technique : les 5 W / Qui-Quand-Quoi-Où-Comment-Pourquoi (en anglais 5W) pour explorer un sujet avant d'entamer des recherches.

Cerner le problème historique ou géographique contenu dans le sujet, qui sera le fil directeur de tout le devoir et auquel il conviendra de répondre en conclusion.

Il ne s'agit pas de poser une question pour la forme.

Présenter la (démarche et itinéraire choisis pour répondre à la question) sans entrer dans le détail. Evitez les formulations maladroites (" démarche que vous allez suivre pour répondre à la problématique posée précédemment la 1ère partie parlera de...la 2ème partie traitera de... ") mais préférez " dans un premier temps nous... ensuite nous... puis enfin nous.... " ou encore " après avoir étudié... nous analyserons... ce qui nous permettra d'aborder enfin ...".

Sont exposés connaissances personnelles et arguments. le développement suit un plan le plus détaillé possible f ait au brouillon, et alimenté d'exemples.

Le développement doit comporter 2 ou 3 parties (si possible 3, mais pas obligatoirement), jamais plus.

Les 2 ou 3 différentes parties doivent être de longueur à peu près équivalente ; un déséquilibre montrerait en effet que le plan choisi n'est pas pertinent.

Chaque partie doit commencer avec une phrase indiquant l'idée directrice de la partie (autrement dit, le titre de la partie dans le plan détaillé fait au brouillon) ; et elle doit se terminer par une phrase de conclusion et de transition vers la partie suivante.

A l'intérieur de chaque partie, distinguer plusieurs sous-parties et ainsi de suite .

Dans le développement proprement dit, chaque idée doit être présentée avec un argument et si possible des exemples précis (ne pas multiplier les exemples, ce qui risquerait de faire de votre composition un " catalogue " d'exemples insipide, et de nuire à la clarté de votre argumentation).

les Etats-Unis sont une puissance économique + La première puissance commerciale + 1° importateur mondial, Wall-Mart est la première FTn mondiale, des échanges effectués avec sa monnaie,...

Pour que le développement soit le plus facile possible à rédiger, il est essentiel de faire un plan très clair, avec des sous-parties contentant chacune 2 ou 3 idées, de rédiger les transitions avant de commencer à rédiger l'ensemble du développement. Cela permet de savoir " où l'on va ", et de ne pas se perdre au fil du développement, ce qui est une erreur fréquente.

Exemple de ma grille de correction pour le développement :

Cohérence, logique et structuration du plan et de ses arguments

Qualité de l'argumentation (formulation, précision des idées et des arguments exposés)

Compréhension globale

Précision et cohérence des ex, références et citations

Variété des connaissances , des faits et des références mobilisés (caractère pluridisciplinaire) ( uniquement pour les Questions Contemporaines)

Exploitation de l'actualité (uniquement pour les Questions Contemporaines)

Elle n'est pas une reprise de l'introduction ; ce n'est pas non plus le lieu où placer un nouvel argument :

- répondre à la problématique

- ouvrir, mettre en perspective (à éviter : donner un avis trop personnel ou émettre une idée qui ne fait pas avancer le sujet

" la 2°GM aurait-elle eu lieu si Hitler n'avait pas existé "

- Soignez expression, orthographe, présentation (un devoir aéré) et utilisez le vocabulaire spécifique.

- Utilisez des mots de liaison pour valoriser vos arguments. Par exemple :

Aussi, d'autre part, de même, de plus, en outre, également, encore, ensuite, et, par ailleurs, puis, quant à... développent une idée exposée dans l'argumentation

Ainsi, c'est-à-dire, notamment, par exemple, d'autant plus que... précisent ou illustrent l'idée exposée.

Aussi, c'est pourquoi, car, parce que, puisque, dès lors, donc, en conséquence ... introduisent des liens de causalité.

Cependant, mais, néanmoins, pourtant, toutefois ...introduisent une idée opposée ou une nuance

Ainsi, donc, en définitive, en résumé, finalement, nous l'avons vu ...amènent à la conclusion de l'argumentation

Les types de sujets classiques

Sujet comparatif

Il s'agit ici de distinguer les ressemblances, les différences entre deux ensembles proches

Le totalitarisme en URSS et en Allemagne dans les années 1930

Sujet à échelles (en géographie)

En géographie, il convient de faire des

" changements d'échelle ", c'est-à-dire mesurer un phénomène à plusieurs échelles

La puissance américaine


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Misterr 33 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte