Magazine

Corps architectural

Publié le 31 mai 2008 par Nicole Guichard

arakawa_gins_bioscleave_2
Architects: Arakawa, Madeline Gins+ reversibledestiny.org
Le corps architectural

We have decided not to die
Arakawa/Gins-Préface de jean-Jacques Lecercle
Ed Manucius-Le Marteau sans maître
La découverte fondamentale de Gins et Arakawa est que l’activité constituante du corps est une activité architecturale. Ils repensent donc dans une perspective nouvelle les rapports entre le corps et le monde, sans aucun des préjugés qui alourdissent et déforment notre vision de ce rapport. Cette conception très originale de l’architecture a produit des réalisations tout à fait stupéfiantes tant sur le plan esthétique que sur le plan intellectuel qui seront largement présentées dans l’ouvrage (cahier photos et croquis).
Au cours des quarante dernières années Madeline Gins et Arakawa, architectes, poètes et artistes, ont créé une œuvre visionnaire dont l’écho est considérable - installation dans des musées, commandes publiques - paysages et parcs - textes et films expérimentaux, projets de résidences individuelles et de bureaux, traités de philosophie et manifestes artistiques - qui bat en brèche les idées reçues quant à notre relation à notre environnement architectural. À travers leurs transformations de l’espace matériel, ils explorent la poétique de l’architecture et la nature de la vie et de la pensée contemporaines.

Depuis 1981, date à laquelle ils formulent leur théorie de la destinée réversible, selon laquelle des formes d’architecture radicalement différentes de celles que nous connaissons permettraient de triompher de la mort, ils se consacrent à repenser totalement la relation entre le milieu architectural et le corps. En 1997, le Guggenheim Museum organise une rétrospective de l’œuvre de Arakawa et Gins, saluée par la College Art Association comme l’exposition artistique la plus importante de l'année, qui leur vaut The Artist Award for the Exhibition of the year: Distinguished Body of Work, Presentation or Performance Award, et publie un ouvrage essentiel: le catalogue de l’exposition Reversible Destiny: Wedestiny (We have decided not to Die). En outre, les travaux d’Arakawa et de Gins menés en collaboration, font l’objet de nombreuses études critiques par Jean-François Lyotard, Arthur Danto, Italo Calvino, George Lakoff et Hans-Georg Gadamer.
Architects: Arakawa, Madeline Gins + reversibledestiny.org


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nicole Guichard 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog