Magazine Nouvelles

Etranges rêveries

Par Katinka

Frôler les ombres de la ville

Pour mieux habiller les façades de l'auguste palais.

Se devine derrière les vitrages

En reflet solitaire l'ombre de Catherine.

L'humeur pâline d'une fin d'été

Ondoie par-dessus les toits.

Saint-Pétersbourg souveraine

Tisse son chemin de mémoire.

Suspendus au feu brûlant de la passion

Les amants S'apprivoisent, respire la transparence de l'air

Alors que l'infini se façonne au regard de tous ces visages.

Vol étouffé d'un oiseau bleu,

Il s'avoisine aux nuages pour disparaître derrière le dôme de Saint Isaac.

Le vent rassemble l'ardeur de mes étranges rêveries

Éventail doré dans une nue presque nocturne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Katinka 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog