Magazine Côté Femmes

Sex and the City - The Movie...

Publié le 31 mai 2008 par La Fille Aux Chaussures
 


(Ce billet est interdit aux Belges, le film n'étant toujours pas sorti au Plat Pays!).

  Avant de commencer, je tiens à dire que J-AI-LA-MEME-ROBE-PAILLETEE-ARGENTEE-QUE-CARRIE-,-LE-MEME-IPHONE-ET-LE-MEME-CHIEN-PERVERS-QUE-SAMANTHA!!! (je tenais à le préciser!). Mes amis, vous comprendrez qu'après tout cela (plus le fait que je sois dans le Cosmo de ce mois-ci), je peux désormais mourir tranquille!
Vous ne pouvez pas savoir quelle fut mon émotion lorsque la projection du film a commencé! J'en avais la chair de poule.
J'avoue qu'étant une fan absolue de la série (j'ai toutes les saisons que je me repasse en boucle et je me balade toujours avec un DVD dans mon MacBook), j'avais très peur d'être déçue. Cette série est pour moi celle de toute une génération : elle a permis aux filles comme nous de décomplexer : on peut vouer un culte absolue aux fringues & Co sans être un pauvre être superficiel et la vie de couple n'apparait maintenant plus comme une fin en soi. Etre célibataire est devenue une véritable "way of life" (mon Dieu, ce que j'aime ça! ;)). Et puis, cela faisait quatre ans que j'attendais le retour de mes quatre copines NYorkaises!
Tout ça pour vous dire que j'ai littéralement ADORE le film! Je n'ai pas vu passer les presque deux heures et demi. Et oui, je n'ai pas honte de le dire : j'ai versé ma petite larmounette à plusieurs reprises!
Tout ce que l'on aimait dans la série télévisée est présent dans le film : des vêtements démentiels (je veux d'ors et déjà les robes de mariée Lanvin et Lacroix! Si tu es riche et que tu veux faire du mécénat, je suis là!), des chaussures à tomber et des sacs à main... Pff!, les soirées entre copines, l'alcool, les désillusions amoureuses et le sexe.
La BO est parfaite (je l'écoute en boucle depuis trois jours, je vous la conseille) et Mr. Big... pas de mots assez forts pour le décrire... C'est l'homme de ma vie (oui, après le trader rencontré la semaine dernière à Paris ; et bien, je vois que rien ne vous échappe à vous! ;)). C'est simple, je veux le même! Où est le bon de commande que je le signe?! Quand il l'attend sur le balcon de leur appartement sur la 5ème avenue (quand je vous dis que cet homme est parfait! Il lui a même fait faire un dressing juste pour elle!! Enfin un homme qui a tout compris aux femmes!!!), après une journée de travail et qu'il lui donne un baiser hollywoodien... aaaahhhhh...
Je me suis encore plus retrouvée dans Carrie qu'à l'accoutumée. Elle rencontre les mêmes enfoirés affectifs que moi. Espérons seulement que tout se terminera aussi bien pour moi que pour elle... :)
Concernant les points négatifs, ils sont peu nombreux. Je n'ai pas aimé les "délocalisations" au Mexique et à L.A. : pour moi, Sex & the City, c'est NY! C'en est même la quintessence.
L'apparition d'un autre personnage m'a également fortement dérangée : Louise de Louis pour moi était inutile à l'histoire ; personne ne soit s'immiscer parmi mes quatre amies! Oui, il m'arrive d'être un peu exclusive! ;)
Enfin : MAIS-OU-EST-DONC-PASSE-AÏDAN???

Maintenant, j'ai une grosse boule au ventre car je sais qu'au fond de moi, c'est fini... free music 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


La Fille Aux Chaussures 4186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine