Magazine Société

Du neuf ! Publication du collectif Philippe Muray + divers articles.

Publié le 15 novembre 2011 par François-Xavier Ajavon

Recueil-Muray-couv
Vient de paraître aux éditions du CERF le volume collectif tant attendu Philippe Muray, sous la direction de Jacques de Guillebon et Maxence Caron dans la collection « Les cahiers d’histoire de la Philosophie » ; 720 pages, 780 grammes, avec les contributions de 39 auteurs... de A comme Ajavon à Z comme Zemmour, en passant par T comme Taguieff, C comme Jean Clair, T comme Taillandier... etc. etc.

Mon article a pour titre : "Muray et la presse : un trublion dans les rotatives".  On notera que ces contributions sont complétées par quelques inédits de Muray, dont des fragments de son journal, dont la publication se prépare !

Recueil-Muray-interieur.jpg

Et le tout pour le prix de Quenelles de brochet «André Terrail», servies à la Tour d’Argent. Une paille.

*

Sinon, à signaler dans le dernier numéro de Causeur magazine (n°41, mois de décembre) un article que je consacre à l’immense écrivain Alexandre Vialatte (1901-1971), dont le millier de chroniques rédigées entre les années 50 et 70 pour le quotidien régional La Montagne, constituent un chef d’œuvre de drôlerie, de poésie et de lucidité acide à l’égard de la modernité. "Alexandre le grand", est ma modeste contribution à l’ « Année Vialatte » organisée par les amis de l’écrivain, ainsi que par le groupe de presse Centre-France.

Une_41-140x197.jpg

On se délectera, au passage, de cette archive INA de 1969. C’est – à ma connaissance – l’unique passage de Vialatte à la télévision. Et cela vaut le détour. Ne serait-ce que parce qu’il évoque – dans un même élan passionné et rieur – Dickens et les catalogues ManuFrance...

*

D’une manière générale retrouvez mes contributions régulières sur le site web Causeur.fr et le magazine papier mensuel. 

A noter - dans la famille des brèves - une récente série animalière, qui explore les cas diversement tragi-comiques du bouc vedette des conservateurs Suisses, le destin méconnu du casoar à casque, l’avenir compromis du Rhinocéros de Java et pour finir le sort qu’une politicienne canadienne veut faire subir au fier castor emblème de son pays.

- "Suisse : mouton noir et bouc émissaire"

- "Le rhinocéros ne fait plus la java…"

- "Ne tuons pas le castor avant d’avoir eu la peau de l’ours !"

Et pour sortir de la fable animalière, j’ai également consacré dans le Causeur magazine du mois d’octobre un papier titré "Aubry : carrément « care » ! Emphatique empathie"... sur l’amusante Martine Aubry, qui n’a pas fini de nous abreuver en bonnes blagues épaisses et en concepts délicieusement flasques. 

Je tenterai de mettre à jour plus régulièrement ce blog, qui – décidemment – n’en est pas un !

François-Xavier Ajavon

*


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


François-Xavier Ajavon 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine