Magazine

Une vierge échappe à un tragique mariage grâce à la justice française...

Publié le 31 mai 2008 par Jcgrellety

I l était une fois, il y a quelques semaines à peine, une pauvre jeune fille qui allait être obligée de se marier avec un sinistre clown. Et, le jour du mariage venu, le sieur, prêt pour sa nuit de noces, procède à un examen anatomique de son épouse, histoire de... De ? Vérifier qu'elle est bien "vierge", bref, qu'elle n'a jamais connu d'autres mâles que lui, il tient à être le premier et l'unique, tant il est unique. Pour le sieur en question, la virginité de l'épousée n'était pas seulement UNE qualité essentielle, mais, pour sa nuit de noces, SA ET LA qualité essentielle, indispensable. Bref, ulcéré d'avoir été ainsi trompé sur "la marchandise" (car il faut bien parler ainsi de ce RAPPORT de CET HOMME à CETTE FEMME), il a fait appel aux ressources du droit français, et vient d'obtenir gain de cause. L'épousée, qui, au moins, depuis le soir de ses noces, sait que son ex-époux ne l'aimait pas, peut se réjouir, d'avoir été aussi rapidement libérée d'un tel menteur... Et maintenant, tous hurlent sans réfléchir et voudraient contraindre cette pauvre jeune femme à se re-marier ! Car, non, cette décision n'entraîne aucune pression sur les jeunes femmes musulmanes : elles savent mieux, depuis, que, si elles veulent vivre une vie conjuguale sans ce genre de soucis, elles doivent choisir des compagnons qui ne sont pas idiots...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jcgrellety 408 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte