Magazine Humeur

Spectacle bistronomique avec B.U au Ste-Cath

Publié le 08 avril 2015 par Raymondviger

Les spectacles bistronomiques du Ste-Cath

B.U. et ses invités

Difficile pour un artiste de Montréal de ne pas être rempli d’espoir alors que des années de travail le mènent en Afrique du Nord, au Maroc. Ce pays magique fait réaliser à B.U que ce qui était un rêve de fou lui fait aujourd’hui découvrir le monde.

Dossiers Culture, Bistro le Ste-Cath

Spectacle bistronomique Ste-CathAuteur-compositeur et interprète québéco-haïtien, B.U (Be yourself) a une histoire riche en expérience. L’artiste s’est fait connaître en tant que rappeur, mais son amour pour divers genres musicaux l’a mené à s’entourer de musiciens variés pour métisser les genres. L’aspect big band de ses spectacles amène d’agréables changements à sa musique qui se démarque du rap typiquement répétitif.

B.U reconnaît les qualités d’une bonne composition. Dès ses débuts, il travaille avec de grands diffuseurs, musiciens et créateurs de bandes sonores de films et de téléséries. Exceptionnel pour un artiste sans album, B.U vit sur scène. Parmi les plus célèbres: le Festival international de jazz de Montréal, le Festival national des arts populaires du Marrakech (Maroc – où il fera 70 concerts en 2 ans) ou encore le Festival XXL performance de Bobigny (France). B.U a su avoir la confiance de ses partenaires.

B.U est l’un des rares rappeurs québécois à avoir fait des contrats pour la télé et la radio. Ce n’était pas sans adversité et comme on dit: «Ça ne change pas le monde, sauf que…»

De l’ombre à la lumière

B.U se rappelle les risques financiers pour s’autoproduire, les dettes… et même ne pas avoir eu d’eau chaude ou d’électricité pendant tout un hiver. Il rêvait de jours meilleurs où il aurait la chance de découvrir le monde. C’est au Maroc qu’il réalise que ses rêves s’accomplissent et il adore soudainement les pires souffrances qu’il a connues; elles sont son chemin vers la victoire…

Une synchronicité si fructueuse et parfaite qu’elle donne à B.U le sentiment d’être à sa place et d’avoir compris comment l’univers fonctionne. Que tout ce qui est investi en efforts et en sacrifices est noté et récompensé.

Les grands moments marquants de la carrière de B.U se produisent lors de périodes financières creuses. «Comme si l’bon yeu calculait ses tapes dans le dos, afin qu’on sache qu’elles viennent de lui.» B.U se rappelle être fauché quand il collabore avec Akon, Freeman de la formation I Am et Elephant Man. Même scénario paradoxal lors de son travail sur la trame sonore d’une campagne hommage à Muhammad Ali, et sur le court métrage Bounce de Guillaume Blanchet, récompensé à Cannes.

Sur la bonne «voix»

Voilà le mode de vie de l’artiste et le genre de thèmes qu’aime aborder B.U dans ses textes. Conscient que raconter son histoire est un témoignage d’espoir. Elles témoignent que les grandes chutes peuvent mener aux plus grands trésors.

Aujourd’hui, B.U se fait toujours découvrir malgré qu’il soit un créateur professionnel respecté et sollicité par l’industrie de la musique au Québec et à l’étranger.

B.U a à cœur d’améliorer certaines dures réalités du milieu de la musique urbaine au Québec. Il croît que ses projets ambitieux permettront de réaliser que les talents d’ici méritent une réelle chance; une vitrine qui permette de répondre à la demande en terme de musique hip-hop, reggae, soul ou house music.

B.U poursuit sa route en s’arrêtant au Ste-Cath tous les mois, le temps d’un show en formule acoustique.

Pourquoi ces artistes?

Le Ste-Cath: le pirate qui reverse 100% de ses profits à la communauté.

Pendant ses spectacles bistronomiques, le Ste-Cath invite les organismes communautaires à profiter de ses soirées pour organiser leur propre levée de fonds. Une façon d’encourager le communautaire à s’autofinancer tout démocratisant la culture.

Nos spectacles sont intimistes et personnels. Les spectateurs n’hésitent pas à aller voir les artistes et à partager de grands moments ensemble. Pour que vous aussi vous puissiez apprendre à les connaître, nous offrons une page à chacun pour vous montrer leur vrai visage.

Des artistes de cœur pour un projet au cœur de la réforme du communautaire.

Souper-spectacle de B.U au Ste-Cath le 10 avril 2015 avec Élizabeth Blouin-Brathwaite. Réservations: (514) 223-8116.

Dates suivantes: 16 mai et 13 juin 2015.

Bandes annonces spectacles semaine du 7 avril:

Bistro le Ste-Cath
4264 Ste-Catherine est, Montréal (une rue à l’est de PIE-IX)
(514) 223-8116
http://www.le-ste-cath.com
bistro@le-ste-cath.com

Pour ne pas manquer les nouveautés, inscrivez-vous à notre info-lettre sur le site http://www.le-ste-cath.com.

Merci d’inviter Le Ste-Cath parmi vos amis Facebook: Bistro le Ste-Cath.

La programmation 2015 est affichée sur le site du bistro.

Bistro le Ste-Cath

bistro est montréal restaurant où manger quoi faire salle spectacleUn restaurant, une chaleureuse terrasse. Pour une rencontre entre amis ou en famille, les chefs du Bistro le Ste-Cath sauront vous offrir une cuisine réinventée et originale à un prix abordable.

Situé en plein coeur d’Hochelaga-Maisonneuve, au sud du Stade Olympique, à l’est de PIE-IX. 4264 Ste-Catherine est.

Bistro le Ste-Cath est opéré par l’organisme communautaire le Journal de la Rue. Tous les profits servent à financer notre intervention auprès des jeunes.

Pour informations et réservations: (514) 223-8116 ou bistro@le-ste-cath.co


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raymondviger 8679 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte