Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 10 avril 2015 par Ericguillotte
vendredi 10 avril 2015

- que mercredi soir, entre 22 heures et 1 heure du matin, la chaîne francophone TV5, diffusée dans le monde entier, ainsi que son site Internet, son site mobile, et ses comptes Facebook et Twitter, ont été attaqués par des individus se réclamant du groupe Etat islamique. Les écrans affichaient des messages de propagande à la gloire de l’Etat islamique ainsi que des cartes d’identité de proches de militaires français, avant de devenir noirs. C’est ce qu’on appelle une attaque cyberterroriste, une atteinte à la liberté d’information et d’expression, et puis, surtout, certainement, un message. Il n’y a pas eu de sang, pas de victimes. Faut-il alors s’en effrayer ? S’agit-il pour les terroristes d’affirmer ainsi leur capacité à pirater des systèmes, de suggérer qu’après avoir attaqué une chaîne, ils pourraient attaquer des systèmes plus sécurisés que sont les aéroports, les terminaux des gares, le PC et le téléphone portable de François Hollande ? Faut-il avoir peur de tout, savoir raison garder, faire confiance aux pare-feu, aux enquêteurs, à nos capacités à nous défendre ? Il en va des positions comme de la décision du choix d’une seule douceur chocolatée dans un coffret gourmand assorti, on peut réfléchir avant de la prendre.
- que le fait de remettre à demain ce qu'on pourrait faire aujourd'hui, c’est prouvé, peut être cause de maux de tête, de troubles digestifs, de rhumes ou de la grippe. Une étude publiée dans le Journal of Behavioral Medicine montre qu'il existe une connexion entre la procrastination chronique et les maladies cardiovasculaires. Elle décalait déjà les tâches administratives, les tâches ménagères, le remplissage de frigo, le nettoyage de la bagnole, le changement de la litière du chat, et assez souvent, pouvait poser des problèmes pour effectuer le travail de bureau ou d’ailleurs, mais donc, là, c’est prouvé scientifiquement, entendez-vous, scientifiquement, la procrastination nuit à la santé. S’agit-il des conclusions d’une étude financée par un lobby patronal que les syndicats de travailleurs n’auraient pas réussi à truquer à l’avantage de leurs adhérents ? C’est possible. Ou alors l’étude ne se trompe pas. Il en va des positions comme de la décision du choix d’une seule douceur chocolatée dans un coffret gourmand assorti, on peut réfléchir avant de la prendre.
- qu’un énième architecte a dessiné une énième ville du futur. Ah, le futur ! Vous souvenez-vous du futur du passé ? Celui dont on nous parlait, qu’on nous décrivait, qu’on nous prédisait, quand on était petit ? Certes, nous n’avons pas nécessairement été petits au même moment, mais on nous a évoqués un futur du futur. L’avez-vous reconnu au moment où vous avez atteint la date du futur qu’on vous faisait imaginer dans ce passé ? Vincent Callebaut, architecte, nous propose de visualiser la ville de dans bientôt, pas demain, mais dans un avenir plus ou moins lointain, qui deviendra de plus en plus proche à mesure qu’on s’en rapprochera. Cette ville sera plus. Elle sera plus accueillante, plus fonctionnelle et évidemment plus verte avec des façades vivantes végétalisées sur les bâtiments, système de rétention des eaux pluviales, recyclage, panneaux photovoltaïques, capteurs solaires, turbines à vent, systèmes de filtration des émissions de CO2 et de particules. Attendons l’économiste qui nous évoquera les énormes capacités de financement pour ce futur et les politiques qui nous promettront ce futur dès juste à partir du top au moment pile poil où on les aura élus. Il en va des positions comme de la décision du choix d’une seule douceur chocolatée dans un coffret gourmand assorti, on peut réfléchir avant de la prendre.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines