Magazine

Entre crainte et rage

Publié le 31 mai 2008 par ßertrand
Je sors de chez moi pour partir au travail. Il est tôt, il n'y pas encore beaucoup d'activité dans la rue en ce samedi matin nuageux. Je m'approche de ma voiture et je m'apprête à ouvrir ma portière lorsque je constate avec stupeur que mon rétroviseur pendouille lamentablement. Je me recule, regarde à droite, à gauche, pour essayer de comprendre quand furieux je remarque que je ne suis pas le seul mais que l'ensemble des véhicules de ma rue ont tous les rétroviseurs cassés. Là bien sûr mon langage tourne au vulgaire et les insultes fussent contre les inconnus qui ont fait ça.
Minable, lâche, méprisable, puérile... nombreux sont les mots que je pourrais utiliser pour qualifier ce vandalisme. Et puis pas besoin de chercher bien loin pour savoir quels genres de personnes stupides ont fait ça : la racaille. D'habitude je n'accuse pas aussi facilement -c'est trop facile- mais j'en suis tellement sûr que ce n'est plus la peine de vérifier. Pour des gens comme moi qui vivent en banlieue on le voit quasi chaque semaine. Et encore des rétros ce n'est rien comparé au agressions physiques et autres vols.
J'en ai marre de cette violence urbaine de la région parisienne. Dans certaines endroits, rares sont les coins tranquilles où l'on peut se sentir en sécurité : toujours obligé d'être sur le qui-vive, de regarder autour de soit pour tenter d'apercevoir s'il n'y a pas des mecs louches... Cette insécurité je la ressens de plus en plus et le temps passant elle est d'avantage présente là où j'habite : "Putain ! Cergy-Pontoise ça devient ghetto..."
Par chance je n'ai jamais eu de problèmes mais j'ai des pressentiments. Pour moi, mes proches ou mes amis.
Difficile de contenir ma rage...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


ßertrand 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog