Magazine Science

Le gène du téléphone

Publié le 31 mai 2008 par Raymond Viger

Le gène du téléphone

(Agence Science-Presse) - Même les téléphones cellulaires gardent des traces de votre ADN. Deux biologistes moléculaires, dont une de l’Université McMaster en Ontario, ont analysé les appareils de 10 volontaires, comparant deux surfaces: une à l’extérieur et une à proximité de l’écouteur, zone normalement protégée lorsque le téléphone est fermé. Chaque fois, Meghan J. McFadden et ses collègue ont récupéré des fragments du code génétique du propriétaire de l’appareil. Mais incluaient aussi des fragments d’ADN d’autres personnes, peut-être des gens ayant emprunté le téléphone. La recherche est trop préliminaire pour affirmer que ce genre de prélèvement serait admissible en cour —ou dans un épisode de CSI— mais ceux qui rêvent de commettre le crime parfait auraient intérêt à se tenir loin des téléphones.

PUBLICITÉ


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte