Magazine France

le congrès #PS de Poitiers déjà mort avant que d’être né, victime du consensus mou

Publié le 12 avril 2015 par Gédécé @lesechogaucho

le congrès #PS de Poitiers déjà mort avant que d'être né, victime du consensus mou

Pour ceux qui espéraient que les raclées électorales allaient changer quoi que ce soit à l'orientation si droitière du PS, ils en seront pour leurs frais. Et pour les autres qui espéraient secrètement (ou pas, comme moi, par exemple...) que leur prochaine grand messe nationale allait se transformer en foire d'empoigne, c'est encore raté. C'est tout l'inverse qui est en train de se dessiner sous la houlette d'un secrétaire national acquis de fait aux thèses du hollandisme. Il suffit de regarder le tour qu'est en train de prendre le futur congrès du PS (à Poitiers, cette fois), pour s'en convaincre. Déjà, celle qui prétendait se poser en madonne des frondeurs s'est couchée pour un poignée de haricots. Grâce à elle, la motion de Cambadélis ne risque pas d'être battue en brèche. Surtout pas des frondeurs qui n'ont franchement rien de révolutionnaire comme l'histoire l' a démontré, et qui ne casseraient pas trois pattes à un canard. Ils peuvent toujours jouer les matamores, leur faiblesse numérique est telle qu'ils ne changeront rien rien du tout. Il seront encore et toujours condamnés à se cantonner à un filochisme de bon loi, sempiternelle caution morale d'une gauche qui ne l'est plus. Et donc traitres à la cause du peuple. Déjà, simplement lire dans le monde que le rassemblement autour de la motion Cambadélis, donc, de la droite du PS, serait (sic) " une belle alliance populaire" , c'est vraiment se foutre de la gueule du monde. Personne ne leur a donc dit qu'il n'avaient plus rien de populaire, que les masses laborieuses les avaient fuis, et que les trois quarts du peuple les ignorait, quand il ne les méprisaient pas ? N'ont-ils donc retenu aucune leçon des dernières élections ? Ne se rendent-ils donc pas compte qu'ils vont rejoindre, selon l'avis de plusieurs analystes politiques, le sort funeste de la SFIO ? Et ça ne risque pas de s'arranger quand on sait ce que l'on sait. Ainsi, ce misérable mépris de Camba pour tout ce qui n'est pas lui, et notamment cette expression si péjorative dans sa bouche en parlant d'un prétendu danger de " mélenchonisation " de son parti. Comme si c'était une injure.... alors que Mélenchon a très sûrement (malgré ses torts) bien davantage apporté au peuple de gauche que ce n'est le cas de ce tartuffe de Cambadélis. Beaucoup à l'intérieur du PS connaissent en outre son cynisme absolu et la pauvreté de ses convictions de gauche... Un arriviste fauxcialiste, voilà tout. Qui a le toupet de surcroit d'appeler au rassemblement de la gauche;... Avec de tels propos, et alors qu'il en est si peu ? Va te faire voir chez les grecs, Camba,ils te causeront d'austérité...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog