Magazine Conso

Aerobatix – collection automne hiver 2015 – 2016

Publié le 12 avril 2015 par Pascal Iakovou @luxsure

La garde-robe d’un homme de style, chic, urbaine, épurée.

La silhouette s’épure, dessinée d’un trait vif, optant pour des formes près du corps, des couleurs profondes, un vestiaire essentiel. Aucun artifice, aucun effet inutile, juste le vêtement qui affiche le vécu du corps, le redessine à travers un jeu de lignes graphiques, l’envie de souligner les structures. Aerobatix affiche ses partis pris : des vêtements pour vivre le quotidien avec chic et décontraction sobre.

AEROBATIX AH 15-16 HD -120
AEROBATIX AH 15-16 HD -121
AEROBATIX AH 15-16 HD -122

AEROBATIX AH 15-16 HD -123
AEROBATIX AH 15-16 HD -124
AEROBATIX AH 15-16 HD -125

AEROBATIX AH 15-16 HD -127
AEROBATIX AH 15-16 HD -128
AEROBATIX AH 15-16 HD -129

AEROBATIX AH 15-16 HD -130
AEROBATIX AH 15-16 HD -115
AEROBATIX AH 15-16 HD -116

AEROBATIX AH 15-16 HD -117
AEROBATIX AH 15-16 HD -118
AEROBATIX AH 15-16 HD -119

L’aviateur, sa garde-robe militaire et son imaginaire, sont toujours au cœur de la collection Aerobatix et le bomber en constitue la pièce fétiche cette saison. Il est rejoint par le spencer inspiré des uniformes de cérémonie des pilotes de l’armée de l’air et le bombardier en mouton retourné. Volumes cubiques ou ronds, parfois appuyés, courts à la taille, ils donnent au buste une dynamique graphique et allongent visuellement la silhouette.

Ces blousons portés sur des pantalons près du corps, sur chemise, t-shirt ou maille fine affichent la volonté de simplicité de la silhouette, une attitude moderne qui réfute l’ostentation, l’inutile. En revanche, le raffinement se joue dans les détails notamment ces jeux de lignes qui courent sur les formes et affirment la structure des vêtements ou deviennent graphisme sur un t-shirt.

Beaucoup de cuirs, nappa, agneau plongé, nubuck, nubuck ciré ou encore peau lainée, parfois associés au nylon et au drap de laine pour un aspect graphique et contemporain. On sait l’attention portée par la marque aux matières, toujours de haute qualité, et aux poids de celles-ci, des mailles ultra légères, des cuirs souples ou raides. Quelques chemises ajustées, de flanelle, chambray, popeline, oxford, des polos en jersey lourd ou piqué de coton,  des T-shirts jouant les figures acrobatiques, et des pantalons en gabardine de coton.

Les couleurs empruntent encore à l’univers de l’aviation, les bordeaux, kaki, acier, bleu gris ou soutenu, chocolat et noir profond composent une palette nuancée à  jouer en monochrome ou combinaisons subtiles. La simplicité prime encore avec ces tons de tôle et de peinture qui s’accordent avec évidence. Parfois bicolores, les chemises affirment la construction du vêtement, les pulls brouillent les pistes avec des mélanges de fils. Le corps devient toile sur laquelle se compose la silhouette comme autant de principes graphiques, de jeux de lignes, d’aplats de couleur, de dynamiques dans le mouvement. Des lignes surlignent encore toutes ces compositions et courent sur les vêtements comme sur le corps.

Aerobatix poursuit son chemin exigeant, épure la silhouette, modernise les pièces emblématiques de la garde-robe militaire, affirme la dynamique d’un corps en mouvement. L’élégance est toujours question d’attitude. Quelques accessoires accompagnent cette vision de l’homme d’aujourd’hui : bonnets et grosses écharpes, sacs inspirés des sacs à casque de l’armée de l’air en coton technique matelassé et cuir, portfolio de cuir et sac de voyage viennent finir la silhouette.

WordPress:

J'aime chargement…

WordPress:

J'aime chargement…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pascal Iakovou 72539 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines