Magazine Santé

HYPERTENSION: Chaque repas pris à l'extérieur, c'est un peu de tension en plus – Journal of Hypertension

Publié le 13 avril 2015 par Santelog @santelog

HYPERTENSION: Chaque repas pris à l'extérieur, c'est un peu de tension en plus  – Journal of HypertensionPrendre ses repas plus souvent à l’extérieur, c’est accroître son risque d’hypertension artérielle est démontrée avec cette étude de l’École de médecine de Singapour qui souligne ainsi l’importance de pouvoir contrôler la teneur en sel et en calories de ses aliments, en prenant ses repas à la maison et à défaut, au restaurant. Les conclusions, présentées dans l’American Journal of Hypertension, montrent qu’un repas de plus pris à l’extérieur par semaine accroît de 6% le risque d’HTA (ou de pré-HTA).

L’hypertension artérielle (HTA) est le principal facteur de risque de décès associés aux maladies cardiovasculaires. Des études ont montré que les jeunes adultes atteints de pré-hypertension, ou ayant une pression artérielle élevée, sont à risque d’hypertension. Prendre ses repas à l’extérieur a été associé à un apport calorique plus élevé, une plus grande consommation de graisses saturées et de un apport plus élevé en sel, 2 facteurs alimentaires de l’hypertension artérielle.

Cette étude avait pour objectif d’identifier les comportements associés à l’hypertension dans un groupe de population de jeunes adultes (Asie du Sud), soit 501 participants âgés de 18 à 40 ans dont la tension artérielle, l’indice de masse corporelle (IMC) et les données de mode de vie ont été recueillies. L’association entre ces différentes données et l’hypertension a ensuite été évaluée. L’analyse montre que,

·   la pré-hypertension est identifiée chez 27,4% des participants,

·   plus fréquemment chez les hommes (49%) que chez les femmes (9%),

·   38% des participants prenaient plus de 12 repas par semaine à l’extérieur,

La pré-hypertension ou hypertension sont associées

·   à un plus grand nombre de repas pris en dehors de la maison par semaine (OR : 1,05),

·   mais aussi, de manière moins surprenant à un IMC plus élevé (OR : 1,15),

·   à moins d’activité physique (OR : 2,14),

·   et au tabagisme.

Ce qui est nouveau est le lien entre le nombre de repas pris hors du domicile et l’HTA : Ainsi, un seul repas supplémentaire pris dehors, par semaine, est associé à un risque accru de 6% de pré-hypertension. Si ce lien est identifié ici sur un groupe de population d’Asie du Sud, il vaut de manière plus large pour tous ceux qui prennent fréquemment leurs repas à l‘extérieur. 2 conclusions s’imposent : des interventions pour conseiller les jeunes adultes sur un mode de vie et des habitudes alimentaires plus saines mais aussi des réglementations plus strictes sur les apports en graisses et en sel dans la restauration et l’affichage de ce données pour le consommateur.

Source: The American Journal of Hypertension March 18, 2015 doi: 10.1093/ajh/hpv027 The Association of Prehypertension With Meals Eaten Away From Home in Young Adults in Singapore

HYPERTENSION: Chaque repas pris à l'extérieur, c'est un peu de tension en plus  – Journal of Hypertension
Plus d’études sur l’HTA

 

 

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine