Magazine Expos & Musées

Véronique Fabre Lehalle, La Source

Publié le 13 avril 2015 par Doudonleblog

Jusqu’au 26 avril, La Galerie La Source accueille la peintre Véronique Fabre Lehalle. Elle avait déjà exposé ici en 1998… ça ne nous rajeunit pas! (Fontaine-lès-Dijon, du mercredi au dimanche, 15h30-18h30)

Débarrassons-nous en premier des reproches! Cette artiste a voulu trop en accrocher. On la comprend. Mais il y a une lourdeur, un trop-plein, un encombrement qui sont assez désagréables. On apprécie moins.  Et puis, étrangement, le bon côtoie le pire (c’est juste mon opinion, ce blog est fait pour que je dise sincèrement mon avis). Certaines toiles m’ont paru très intéressantes. Je vais essayer d’en parler plus loin. D’autres, par contre, sont des échos très (trop) forts de Nicolas de Staël. Dommage que Véronique Fabre Lehalle n’ait pas, avec le temps, su s’en départir et voler de ses propres ailes. D’autres encore me font penser inévitablement à quelques « marines » abstraito-figuratives que l’on trouve en vente sur les ports bretons! Une peinture un peu « bâclée » me glisse un peintre rencontré à La Source.

Arrêtons-nous cependant, par exemple, devant les toiles qui sont aux cimaises des murs du fond de la salle rez-de-chaussée (à gauche en entrant). Leur structure me plaît. J’y vois un travail à partir d’un paysage réel (rochers? Rivages? Bâtiments? Peu importe). Une mise en abstraction progressive de cette réalité. Comme si elle avait éclaté et qu’elle avait été peu à peu reconstituée par l’artiste, qui ne garderait que l’essence (essentiel). On voit des morceaux aux formes plutôt géométriques qui s’organisent à l’intérieur d’une matière un peu laiteuse.

Fabre
C’est le travail de peinture qui reconstruit une réalité, celle de la sensation, de l’émotion.  Des sentiments éprouvés peut-être devant ce paysage dynamité et… revenu ! L’architecte qu’est aussi Véronique Fabre Lehalle parle dans ces (re)constructions. A la fois stricte dans ses compositions et « lâchée ».
Fabre2

Quelques tableaux dans la Galerie ont ainsi ce caractère plus fort et élégant. Dont certains petits formats des salles à l’étage. C’est à mon goût ce qu’il y a de meilleur dans l’expo. Là aussi, il aurait fallu épurer dans le choix des oeuvres accrochée!

Cliquer sur les visuels pour agrandir, en deux fois


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Doudonleblog 666 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine