Magazine Design et Architecture

VALENCIENNES (Nord)

Publié le 13 avril 2015 par Aelezig

Valenciennes, capitale du Hainaut français, est une commune du département du Nord. Elle est située au confluent de l’Escaut avec la Rhônelle. Ville au passé culturel riche, elle fut aussi une ville industrielle et minière très prospère au XIXe siècle. Valenciennes et son aire urbaine est peuplée de 400.000 habitants.

z24

Valenciennes apparaît pour la première fois dans un document relatant une sentence rendue en l’an 693 par Clovis II, roi des Francs.

Lors du traité de Verdun en 843, Valenciennes devient une ville neutre, à la frontière entre la Neustrie et l’Austrasie.

En 881, le Hainaut voit passer les Normands. À partir de 923, Valenciennes relève du duché de la Basse Lotharingie, dépendant du Saint-Empire romain germanique. Sous les empereurs ottoniens, Valenciennes devient le centre d'une marche à la frontière de l'Empire. Les comtes d'Ostrevant, seigneurs de Bouchain, Denain, Ribemont, Château-Porcien, sont châtelains de Valenciennes de 880 à 1163. La ville bénéficie d’institutions communales à partir de 1114.

Au XIIIe siècle, Valenciennes est une ville en pleine activité, forte de ses nombreuses corporations. À l'abri de son enceinte, un grand nombre de couvents se développe.

z25

L'Hôtel de Ville

Au XIVe siècle Albert de Bavière fait construire la tour de la Dodenne, où sonne encore aujourd’hui la cloche en l'honneur de Notre-Dame-du-Saint-Cordon. Au XVe siècle, le Hainaut, rattaché au duché de Bourgogne, perd de son autonomie. Au XVIe siècle, Valenciennes fait partie de l'empire de Charles Quint

Au XVIIe siècle, se développent des manufactures d’étoffes de laine et de toiles fines. Les femmes se mettent à confectionner la célèbre dentelle de Valenciennes.

En 1677, les armées de Louis XIV, dirigées par Vauban, prennent la ville qui devient française en 1678 par le traité de Nimègue. Fortifiée par Vauban, la ville devient par la suite l’une des principales places fortes françaises du Nord.

L'économie se développe encore avec la découverte du charbon. Le premier puits est creusé à Fresnes en 1718. Au XVIII siècle, la ville est également réputée pour sa porcelaine. Valenciennes, riche de ses talents, est alors surnommée l’Athènes du Nord, soulignant ainsi son rayonnement artistique.

Au XIXe siècle, grâce au charbon, la cité fait figure de grand centre industriel, et occupe le rang de capitale de la sidérurgie du Nord.

z61

La Maison Espagnole, aujourd'hui Office du Tourisme

Valenciennes a vécu jusqu'aux années 1970 de la sidérurgie et du textile. Bien que la crise des années 1970 ait causé la fermeture de ses usines de métallurgie, de terres réfractaires, de textiles, et de produits alimentaires, la ville conserve des fabriques de tubes, des ateliers de construction ferroviaire et de mécanique automobile. Elle a complété ses activités avec l'automobile (implantation de PSA Peugeot-CitroënToyota, Daimler AG, Michelin...). L'industrie ferroviaire est également un pilier de l'activité économique avec Alstom, Bombardier ou encore de l'Agence Ferroviaire Européenne.

A voir un jour.

D'après Wikipédia


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte