Magazine Côté Femmes

SALON DU RUNNING : Courir, c’est une fête qui commence avec les pieds !

Publié le 13 avril 2015 par Josyrunning @JosyRunning

Le Salon du running, c'est un peu La Mecque du runneur. Un lieu de pèlerinage qui rassemble des milliers de coureurs plus ou moins accros. On l'attend avec impatience pour découvrir les nouveautés, discuter des tendances et prendre des renseignements sur la prochaine course qu'on fera. On y va en short, en costume ou en robe après le travail. C'est comme un passage obligé. On ne peut pas y couper.

Après s'être faufilé entre les rayons des marques phares de la course à pied (Asics, Mizuno, New Balance, etc.) dans un brouhaha inévitable, on aperçoit cette chaussure étrange, qu'on a déjà vu en photo ou à la télé, mais qu'on n'a jamais essayé : la barefoot ou chaussure minimaliste. Vous savez, cette chaussure où sont dessinés les doigts de pied !

Trop tentant, on s'arrête et on tombe sur le commercial italien de VIBRAM passionné et très très bavard. " Courir, c'est une fête qui commence avec les pieds ", dit-il. " Ca fait du bien d'avoir les doigts de pied libres et de se re-familiariser avec une partie du corps qu'on avait délaissée ".

La chaussure s'enfile difficilement mais une fois mise, elle est d'un confort ! On dirait un chausson. En revanche, point de semelle épaisse comme sur les runnings traditionnelles. Du coup, l'amorti... y en a pas vraiment. " Oublie les règles, si tu aimes les porter, porte-les ! " répond le commercial qui met " le plaisir " en avant. Le minimalisme, c'est en quelque sorte la liberté mais je ne suis pas encore prête à sauter le pas.

Direction le stand ALTRA pour la chaussure " élémentariste " cette fois. Vous ne connaissiez pas ? Le concept de la marque arrivée en septembre sur le marché français se rapproche de celui de VIBRAM : proposer des chaussures où les orteils seraient libres avec un " drop zéro ", tout le contraire de la chaussure à talons où le drop peut dépasser les 12 cm ! " Cette chaussure s'inscrit dans la tendance naturaliste, c'est-à-dire qu'on court au naturel avec une protection ", explique le commercial. Avec ça aux pieds, j'ai l'air d'un clown. On n'est pas loin de la chaussure de bowling aussi. Par contre, super sensations en courant. Légèreté (170 g la chaussure), fluidité, confort. Pas mal.

SALON DU RUNNING : Courir, c’est une fête qui commence avec les pieds !

De là à balancer mes bonnes vieilles godasses de running qui emprisonnent mes doigts de pied, on n'y est pas encore. Trop tradi la fille. Mais ça valait le coup d'essayer. Et vous, ça vous dit le naturalisme ?

Sylvie MARCHAL


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Josyrunning 1174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines