Magazine Info Locale

L'hommage du maire de Val-de-Reuil à Charly Hiblot

Publié le 13 avril 2015 par Gezale

« Le 8 mars dernier, il était encore avec nous, se dépensant sans compter, avenue des Falaises à l’arrivée de la Rolivaloise, cette course "amateurs", pour les femmes, pour leur santé et la solidarité. Avec son sourire, sa gentillesse. Non par obligation mais par dévouement, par engagement. Ainsi était Charly Hiblot.
Ami de Val-de-Reuil et du sport dans ce qu'il a de plus grand et de plus beau, il était présent et agissant à toutes nos manifestations. Il participait, toujours à leur réussite. Le VRAC, notamment, savait pouvoir compter sur lui. Celui qui fédérait autour de lui plus de 600 bénévoles pour l’organisation  du Marathon Seine-Eure, qu’il avait présidé de 2009 à 2012, débordait d’énergie, avait couru lui-même une dizaine de marathons et faisait de la marche un plaisir quotidien. Originaire de Louviers et arrivé dans les années 80 à Incarville avec sa femme Pierrette il s’était mis à la course à pied dont il aimait l’ambiance au-delà de l’effort. Pourtant son esprit de tolérance et de bienveillance l'entraînait sans exclusive, loin du tartan et de la cendrée, vers d'autres disciplines pourvu qu'il y ait des sportifs à aider, des jeunes à encadrer, des espoirs à confirmer. Arrivé bien avant le starter, il n'était pas rare qu'il reste jusqu'à ce que le dernier s'en aille. Sa silhouette aimable était connue de tous.
Organisateur du 10km d’Incarville depuis 1986, il s’est tout naturellement impliqué dans l’Association Marathon Seine-Eure avec un succès tel que, en 2014, il avait reçu la médaille de reconnaissance de la FFA. D’une grande simplicité, il ne recherchait pas les honneurs pourtant il était connu de tous. Avec le sens particulier d'une diplomatie rare puisqu'elle s'appelle gentillesse, il avait œuvré à pacifier les relations sportives entre Val-de-Reuil, ses voisins, ses rivaux, faisant entendre les arguments pour que l'épreuve qu'il chérissait voit ses 42 kilomètres se conclure devant la mairie de la Ville Nouvelle ou pour inciter à la fréquentation du stade indoor Jesse Owens. Dès jeudi matin, de bouche en oreille, la triste nouvelle de son décès a fait le tour de la ville et chacun témoignait pour dire combien allait nous manquer celui qui faisait du sport une fête. 
Je garde la mémoire d'un partenaire qui, devant la difficulté  et la complexité d'une organisation, trouvait la solution avant même de poser les questions, d'un dirigeant sportif humain et passionné, d'un homme profondément chaleureux et sympathique qui n'avait pas d'ennemis. Val-de-Reuil présente à son épouse, à ses enfants, ses petits-enfants, et à ses proches, ses très sincères condoléances. » Communiqué de Marc-Antoine Jamet maire de Val-de-Reuil

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gezale 7337 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine