Magazine Amérique du nord

La recette d'une expatriation réussie

Publié le 14 avril 2015 par Veroniquemp
recette d'une expatriation réussie

Aujourd'hui, je partage avec vous un texte que j'ai écrit en décembre 2014 dans le cadre du café écriture de Shanghai. Il a été publié dans les Carnets de l'AFCA* (n°86) de mars 2015. J'y aborde avec un peu d'humour ma vision de l'expatriation tout en y distillant quelques conseils pratiques de base pour bien s'y préparer. Voici donc si tant est qu'il en existe une, ma recette d'une expatriation réussie ! 


Ingrédients : 
  • un couple
  • des enfants (ou des ados pour plus de piment)
  • parents et amis
  • une destination, voulue de préférence
  • une bonne douzaine d’oeufs de la communication
  • 1 kg de courage
  • 750 g d’organisation
  • 700 g de flexibilité (prévoir un peu plus pour le conjoint accompagnateur)
  • un sachet de détermination
  • un extrait de persévérance
  • un extrait de patience
  • un brin de folie
  • plusieurs pincées de créativité, d’humour et de bonne humeur
  • un zest d’audace
Ustensiles :
  • des valises solides
  • un ou deux avions et des billets
  • un ordinateur portable
  • des téléphones mobiles
  • une ou deux tablettes
  • une très bonne connexion internet
Temps de préparation : 
  • au moins six mois en théorie
  • beaucoup moins dans la pratique
Temps de cuisson :
  • variable en fonction de la destination
  • bien surveillé le début de la cuisson pour éviter tout risque de débordement (burn out, dépression)
Temps de réalisation :
  • 6 mois à un an pour l’adaptation
  • un an et demie pour la dégustation
  • 6 mois pour la préparation au retour ou à un nouveau départ
Préparation 
  • Avec votre conjoint et vos enfants, cassez les oeufs de la communication et séparez l’écoute et la discussion. Mélangez l’écoute avec 500 grammes de courage. Rajoutez la destination sans oublier le sachet de détermination, essentielle à l’ensemble du projet. Réservez les 500 grammes de courage restant pour plus tard. Vous en aurez besoin. Travaillez suffisamment longtemps ce mélange jusqu’à ce que vous obteniez la bonne décision. Ajoutez progressivement l’organisation. Réservez.
  • Battre très ferme la discussion. Quand elle commence à monter, ajoutez deux cuillers à café de courage supplémentaire. 
  • Incorporez délicatement les deux mélanges obtenus précédemment. Présentez le tout à votre famille et à vos amis et incorporez les doucement à leur tour. Laissez reposer le tout pendant quelques temps, histoire que tout le monde s’habitue à cette nouvelle donne. Observez et écoutez les réactions.
  • Faites chauffer l’ambiance en obtenant un maximum d’information sur votre destination. Les plus chanceux auront pu goûter à un échantillon de la préparation grâce à un voyage découverte. N’oubliez pas d’intégrer vos enfants ou ados à cette étape de la préparation.
  • Prélevez un peu d’organisation auquel vous ajoutez un extrait de persévérance. Vous obtiendrez les passeports, les visas, les billets d’avion, les inscriptions à l’école, les devis de déménageurs, les bilans médicaux, la mise en vente ou en location de votre logement, etc …
  • Utilisez encore quelques grammes d’organisation, un brin de folie et une pincée de créativité pour planifier des fêtes d’au revoir pour vous, votre famille et vos amis mais aussi pour vos enfants et leurs tribus de copains. 
  • Beurrez vos valises, versez-y la préparation mais aussi tous vos espoirs, le zest d’audace et une bonne dose de flexibilité. Enfournez le tout dans l’avion.
Décoration par le conjoint accompagnateur 
  • Laissez refroidir la préparation.  Profitez-en pour prendre le temps de vous installer, de découvrir votre nouvel environnement, de prendre vos marques et de créer un réseau et des routines pour toute la famille. Ce sera la base de votre décoration. 
  • En parallèle, vous pouvez commencer à apprendre la langue du pays. C’est ainsi que vous allez pouvoir incorporer de nouveaux ingrédients et donner une saveur unique à votre parcours personnel et professionnel.  
  • Puisez dans votre stock de flexibilité, de créativité et d’audace pour réfléchir à votre projet personnel dans le cadre de cette expatriation. Vous allez créer une recette à votre image.
  • Veillez aux débordements éventuels de la garniture du au choc culturel inévitable que vous vivrez lors de la première année. Rajoutez un peu d’extrait de patience dans votre thé ou café quotidien.
  • Saupoudrez le tout avec une bonne dose d’humour et vous passerez le cap sans difficultés.
  • Pensez à renouveler sans cesse votre stock de communication pour l’utiliser à bonne escient avec votre conjoint et votre progéniture.
Dégustation en famille 
  • Dégustez avec votre conjoint et vos enfants en visitant largement votre pays d’accueil. Profitez et concentrez-vous sur les aspects positifs de cette nouvelle vie à l’étranger.
  • Sans en abuser, incorporez régulièrement vos parents et amis en leur faisant goûter votre nouveau mode de vie.
  • Gardez le contact avec eux en utilisant sans exagérer de nouveaux ustensiles de cuisine : skype, Facetime, e-mail, blog, newsletter et compagnie.
Conseil de conservation 
  • Veillez à la date limite de consommation et pensez dès votre départ … à votre retour.

Et vous, avez-vous des "recettes" pour vivre sereinement votre séjour à l'étranger ? N'hésitez pas à les partager dans les commentaires. 
Partageons nos expériences pour mieux vivre notre expatriation ! 
*AFCA : Association Française des Conjoints d'Agents du Ministère des Affaires Étrangères

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Veroniquemp 1045 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte