Magazine Environnement

Une immense cité souterraine découverte en Turquie

Publié le 14 avril 2015 par Jann @archeologie31
En Turquie, lorsque les envahisseurs arrivaient, les Cappadociens savaient où se cacher: sous terre, dans l'un des 250 refuges souterrains qu'il savaient creusés dans la roche malléable de cendres volcaniques que l'on appelle tuf volcanique.
Une immense cité souterraine découverte en Turquie Les archéologues sont entrain d'explorer un immense réseau de tunnels et des pièces souterraines découverts sous un château de la période Byzantine à Nevsehir. Photo: Murat Kaya, Anadolu Agency/Getty
Récemment, un projet de construction a permis la mise au jour de la plus grande cache jamais trouvée à ce jour en Cappadoce, une région du centre de la Turquie célèbre pour ses maisons aux cheminées singulières, ses églises rupestres et ses villes souterraines que ses occupants ont façonné pendant des millénaires.
Découvert sous la colline d'une château de la période Byzantine à Nevşehir, la capitale provinciale, le site remonte au moins au début de l'époque Byzantine.
Il est encore largement inexploré, mais des études préliminaires suggèrent que sa taille et ses caractéristiques rivalisent avec Derinkuyu (la plus grande cité souterraine en Cappadoce qui pouvait contenir 20000 personnes).
Une immense cité souterraine découverte en Turquie
Une découverte suite à des travaux
En 2013, des ouvriers démolissant des habitats modestes entourant le château découvrent des entrées menant à un réseau de pièces et de tunnels. La ville stoppe alors le projet de construction et appelle des archéologues et géophysiciens qui commencent leurs investigations.
Une trace écrite, vieille de 300 ans, entre le gouvernement local et les fonctionnaires Ottoman a servi de piste pour savoir ou commencer. "Nous avons trouvé des documents mentionnant qu'il y avait près de 30 tunnels à eau dans cette région" rapporte le maire de Nevsehir.
En 2014, ces tunnels conduisent les scientifiques à la découverte de plusieurs niveaux d'espaces de vie avec des cuisines, des caves, des chapelles, des escaliers et des bezirhanes (des presses de lin produisant de l'huile pour les lampes éclairant la ville souterraine).
Une immense cité souterraine découverte en Turquie
Des artéfacts, comprenant des meules, des croix de pierre et des céramiques, indiquent que la cité était utilisée depuis la période Byzantine jusqu'à la conquête Ottomane.
Comme Derinkuyu, le site se révèle être un grand complexe autonome avec des puits d'aération et des canaux pour l'eau.
Lorsque le danger apparaissait, les Cappadociens se retiraient sous terre, bloquaient les accès aux tunnels avec des portes en pierre et s'enfermaient avec du bétail et des provisions jusqu'à ce que la menace soit passée.
Quelle est la taille du site ?
Les géophysiciens de l'Université de Nevsehir ont mené une étude sur une zone de 4km en utilisant la résistivité géophysique et la tomographie sismique.
D'après les 33 mesures prises indépendamment, ils estiment que le site fait près de 460,000 m². Ces études suggèrent que les couloirs souterrains vont jusqu'à 113 mètres de profondeur. Si cela s'avère être exact, la ville pourrait être plus grand d'un tiers que Derinkuyu.
Vous trouverez ici une première vidéo:

Source:

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jann 117842 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte