Magazine Auto/moto

Ventes de voitures électriques: progression et questions

Publié le 14 avril 2015 par Jcetter

Ventes de voitures électriques: progression et questions
Les ventes de voitures électriques en Europe ont atteint un nouveau record en 2014.

Les ventes de voitures électriques (VE) en Europe ont progressé de 73% en 2014 à 58'244 exemplaires. Leur part a atteint 0.45% sur les plus de 13 millions de voitures neuves vendues sur le continent, soit les 28 pays de l'Europe plus les pays de l'AELE, dont la Suisse. Les ventes de voitures hybrides rechargeables (Plug-In Vehicles ou PIV) ont progressé de 25.8% pour atteindre 39'547 exemplaires, soit 0.30% du marché européen.

Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions

Le cas norvégien

Les taux de pénétration des voitures électriques varient radicalement entre les pays. La Norvège se démarque avec ses 12.5%, soit un volume presque égal à l'Allemagne et la France réunis, alors que ces deux marchés représentent un volume 33 fois supérieur. Cette pénétration écrasante est le reflet d'un paquet de mesures destiné à réduire les émissions de CO2 du pays. Ainsi, les voitures électriques sont exemptées des (lourdes) taxes d'importation, de la TVA de 25%, des taxes d'immatriculation et des péages routiers. Elles bénéficient en plus de la gratuité des parking publics en agglomération et des frais de traversée pour certains ferrys. Elles peuvent également faire usage des voies de bus et ainsi éviter les embouteillages. De plus, l'énergie est gratuite dans un réseau grandissant de stations de charge publiques. Ce paquet de mesures rend non seulement les voitures électriques très compétitives à l'achat en comparaison de leurs équivalents à combustion interne, mais les avantages financiers et pratiques sont massifs.

Ces conditions cadre ont non seulement favorisé le développement de la catégorie en général dans le pays, mais constituent également un terrain fertile pour le développement des ventes de Tesla. A la fin mars 2015, un total de 7560 exemplaires du Model S y avaient trouvé preneur, une pénétration inégalée dans le reste du monde pour ce pays de 5 millions d'habitants. Sans la contribution norvégienne, les ventes d'électriques et d'hybrides rechargeables seraient à parité.

Plébiscitée par les automobilistes norvégiens, en particulier les ménages aisés qui peuvent s'offrir une électrique comme deuxième ou troisième voiture, cette politique fait toutefois l'objet de critiques de statisticiens et universitaires. Un rapport conjoint de Statistics Norway, organe de recherche officiel rattaché au ministère des finances, et de l'université de Trondheim demande la suspension immédiate de cette politique incitative, la qualifiant de dispendieuse et inefficace dans l'objectif d'une réduction des émissions de CO2. L'achat de crédits d'émission de CO2 reviendrait 2700 fois moins cher au contribuable norvégien que les subventions des véhicules électriques pour un impact environmental équivalent.

L'Estonie et la Lettonie ont également poursuivi des politiques d'incitation à l'achat de véhicules électriques, avec le développement d'un réseau dense de stations de recharge et des subsides à l'achat de véhicules. L'Estonie, avec son programme ELMO offre jusqu'à 50% du prix d'achat d'une électrique et un réseau de 165 stations de recharge, dense pour un pays d'une superficie comparable à la Suisse et peuple de 1.3 millions d'habitants seulement.

La Suisse légèrement au-dessus de la moyenne

Les ventes de véhicules à propulsion dite alternative furent de 9863 unités en 2014, dont 1659 électriques pures et 1034 hybrides rechargeables. Le reste, soit 73%, se répartit entre les divers modèles hybrides non-rechargeables offerts sur le marché helvétique.

Développement des hybrides rechargeables

L'offre des constructeurs allemands en matière d'hybrides rechargeables s'est étoffée, avec le lancementfin 2014 de produits majeurs tels que les Golf GTE et Passat GTE chez Volkswagen, ou l'A3 e-tron chez Audi qui viennent rejoindre les Opel Ampera, Mitsubishi Outlander PHEV ou encore les BMW i8 et i3, cette dernière étant livrable comme pure électrique ou avec un petit range extender. La voiture électrique la plus vendue en Europe en 2014 était la Nissan Leaf. Il est probable que l'élargissement de l'offre produit d'hybrides rechargeables va accélérer leur développement sur le continent. Plus versatiles du fait de leur polyvalence en termes de sources d'énergie et moins crucialement dépendantes de l'infrastructure de recharge, il est plausible voir leurs ventes se développer plus rapidement à l'avenir que les voitures purement électriques. A moins que d'autres pays mettent en place des conditions cadre reproduisant le miracle norvégien.

Liens

Le sujet du forum - les articles sur le marché auto suisse - la liste alphabétique des essais - les articles relatifs:

Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions
Ventes de voitures électriques: progression et questions


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jcetter 22320 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine