Magazine Côté Femmes

Audrey hepburn

Par Aelezig

z10

Elle est toujours vénérée, admirée et copiée, plus de vingt ans après sa mort...

Audrey Hepburn est une actrice britannique, née Edda Ruston le 4 mai 1929 à Ixelles (Belgique), morte le 20 janvier 1993 à Tolochenaz (Suisse).

La mère d'Audrey, la baronne Ella Van Heemstra, fille d'aristocrates néerlandais, avait déjà deux enfants, Alexander et Ian, d'un premier mariage avec le chevalier Hendric Gustaaf Adolf Quarles van Ufford, duquel elle divorce en 1925. Le père d'Audrey, Joseph Ruston, est un anglo-irlandais. Le couple vit en Belgique.

Audrey naît et, de nature fragile, survit de justesse à la coqueluche. À cinq ans, elle se découvre une passion pour la danse classique.

Après la séparation de ses parents, Audrey est envoyée en Angleterre dans un pensionnat où elle reçoit une éducation très stricte. Elle y reste jusqu'en 1939, quand l'Angleterre déclare la guerre à l'Allemagne. Craignant un bombardement, Ella Van Heemstra fait revenir sa fille aux Pays-Bas.

Elle suit ses cours de danse, fait ses premiers pas sur scène, et porte des messages pour la résistance. Les restrictions altèrent sa santé, la faisant souffrir de dépression et de malnutrition. Pendant le conflit, son oncle et son cousin sont fusillés comme « ennemis du Reich. »

Z11

Après la guerre, elle adopte le nom d'Hepburn, du nom d'une famille écossaise (dont James Hepburn, comte de Bothwell, époux de la reine Marie Stuart) dont descend lointainement la famille de son père. Audrey et sa mère déménagent à Londres où la jeune femme étudie et travaille comme mannequin, tout en poursuivant sa formation pour devenir ballerine. Cependant, elle doit se résoudre à abandonner sa vocation, son corps ayant trpop souffert des privations de la guerre. De plus, elle est considérée comme trop grande (1,70 m) pour espérer devenir danseuse étoile....

Elle débute au cinéma en 1948, dans un petit rôle d'hôtesse de l'air dans Le Néerlandais en sept leçons. Remarquée par l'écrivaine française Colette sur le tournage de Nous irons à Monte-Carlo, elle est choisie pour interpréter à Broadway le rôle principal de la pièce de celle-ci, Gigi. La pièce est un succès, qui lui ouvre les portes de Hollywood.

En 1953, le réalisateur William Wyler lui offre son premier grand rôle au cinéma dans la comédie romantique Vacances romaines, aux côtés de Gregory Peck. Le film est un succès et elle obtient l'Oscar de la meilleure actrice, un Golden Globe et un BAFTA. Sa carrière est alors lancée.

De 1954 à 1966, elle tourne avec les plus grands acteurs hollywoodiens sous la direction de réalisateurs fameux. En 1954, elle rencontre le couturier Hubert de Givenchy, qui dessine ses tenues pour le film Sabrina et restera son ami toute sa vie.

Z12

En 1954, elle épouse l'acteur Mel Ferrer ; ils auront un fils, Sean (1960).

En 1968, le couple divorce. Audrey annonce la même année qu'elle met un terme à sa carrière.

En 1969, elle se remarie avec un psychiatre italien, le docteur Andrea Dotti. Ils s'installent à Rome et Audrey se consacre à sa famille. Le 8 février 1970, elle accouche d'un deuxième garçon, Luca. Le mariage ne dure cependant pas plus d'une dizaine d'années et, au début des années 1980, ils divorcent. Audrey Hepburn s'installe alors avec l'acteur néerlandais Robert Wolders avec qui elle vivra jusqu'à sa mort.

Dans son action au côté de l'Unicef à partir de 1988 en tant qu'ambassadrice spéciale pour l’Afrique et l'Amérique latine, elle effectue une cinquantaine de voyages d'études jusqu’en 1992.

Elle meurt le 20 janvier 1993 à Tolochenaz, d'un cancer.

Z13

Audrey Hepburn a marqué son époque par l'incarnation d'un style particulier, chic, simple et pourtant sophistiqué.

Son physique était très éloigné des canons d'Hollywood qui, à l'époque, préférait les actrices aux formes généreuses comme Marilyn Monroe, Martine Carol, Kim Novak ou Lana Turner. Audrey incarne à l'inverse un charme tout nouveau de garçonnet manqué, mais très féminin par sa grâce, ses yeux immenses et ses longues jambes. Son choix, encore à l'encontre des stéréotypes, de conserver l'épaisseur naturelle de ses sourcils bruns contribue également à rendre sa « drôle de frimousse » inoubliable.

Le style d'Audrey est en bonne partie le résultat de la rencontre avec Hubert de Givenchy ; « Un mélange de mannequin ultra-chic et de ballerine classique » écrit Vogue en mars 1952. Elle sera toute sa vie son amie, son égérie et son ambassadrice. Le couturier dessina ses tenues pour de nombreux films par la suite et créa un parfum pour elle, L'Interdit. Après Diamants sur canapé, la robe noire de soirée sans manches, le collier de perles, et les grands gants foncés, deviennent immédiatement des classiques de la mode.

Ferragamo a créé la ballerine Audrey pour elle.

Z14

Z15

Z16

Z17

Z18

Z19

Z20

D'après Wikipédia


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte