Magazine Société

La prise d'otage des français par le pouvoir...

Publié le 16 avril 2015 par Philippejandrok

Je suis atterré par la politique du PS, sincèrement déçu par une clique de prétendus gauchistes qui sont en réalité des petits bourgeois hâbleurs et manipulateurs. Je m'étais dit "laissons sa chance à Valls, nous verrons bien", et bien nous voyous, pardon, nous voyons, sous des airs de grand défenseur des libertés fondamentales nous avons un homme qui fait tout pour justement supprimer celles des citoyens, qui renforce le pouvoir des délinquants, qui détruit notre identité culturelle et religieuse qui favorise les déviances sexuelles, qui entretient le racisme en prétendant que c'est une horreur à combattre, un homme et son parti qui divise les français au lieu de les réunir et d'en faire une nation solide. Non content de les ruiner, il les sépare et les oppose avec son patron François Hollande, les rois de la manipulation, les Grands Ducs du pouvoir, une honte pour la France. Et face à eux une classe politique encore plus corrompue, tout aussi menteuse et manipulatrice. Les Français sont désormais orphelins, et cherche un père, un mari pour cette mère patrie qui pleure de ne plus savoir qui elle est comme son peuple qui ne se retrouve dans aucune de ses valeurs initiales. Ils ont trahis le Général de Gaulle, Jaurès, Zola, la révolution Française et ses acquis, la France est la chienne, la putain de Babylone au service du Grand Capital, des banques et de l'inhumanité.

Une révolte silencieuse gronde, et ne tient plus compte des menaces du gouvernement, des faux attentats terroristes, des tricheries caractérisées, des gens de pouvoir, cette révolte est dans les mains d'une jeunesse pleine d'espoir et de contestation naturelle, elle est là, dans toute la France, en Europe, dans le monde entier, elle se manifeste, les jeunes se font frapper, invalidés par les forces de l'ordre, non pas en défense du citoyen, mais seulement des élites et des banques, cette dictature explose sous nos yeux abêtit par les médias qui empoisonnent notre esprit pour nous rendre aveugles, mais on ne peut cacher la vérité, elle finit toujours par nous exploser à la gueule, la révolution dans le sens de mouvement est inévitable, indispensable pour changer la société et briser les acquis des faux démocrates qui se prennent pour des aristocrates sans en avoir, ni l'honneur, ni la fierté, et encore moins les valeurs.

L'avenir de notre pays ne doit pas être mis dans les mains des francs-maçons qui n'ont de francs-maçons que le nom, et certainement plus les valeurs initiales, je ne retrouve nulle part Monsieur De Voltaire et ses idées de liberté, d'égalité et de fraternité, je ne vois que corruption, pédophilie, perversion, argent et le tout protégé par des sociétés galvaudées et perverties par le pouvoir de dominer son prochain au lieu de l'aider. 

Ah oui, ils s'aident, mais seulement entre eux, ils n'aident plus les nécessiteux, alors que c'était leur objectif principal, aider les persécutés, à présent, ce sont eux qui persécutent.

Nous les avons laissé faire et sous prétexte de démocratie ils nous ont pris en otage, et nous ont asservi, ils sont devenus les maitres auxquels tout est autorisé et nous sommes devenus malgré nous, leurs esclaves et ceux des lobbys, et voilà ce C. Bartolone qui veut imposer le vote obligatoire pour continuer à percevoir ses indemnité titrées, et à embaucher sa femme, ses enfants, qui sais-je encore, plus de 6 millions de chômeurs et ses gens là profitent du système pour s'enrichir et empêchent la France de se relever. 

Et en face, nous avons des Sarkozy, des Marine Le Pen qui ne cherchent qu'une chose, leur prendre la place pour en profiter autant, non, la politique ne devrait pas être cela, une corruption des moeurs de la démocratie...

Nous vivons une époque formidable...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Philippejandrok 11422 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine