Magazine Rugby

Vers la fin du suspens. 24ème journée du Top14.

Publié le 01 juin 2008 par Ansolo

Vers la fin du suspens. 24ème journée du Top14. (Top 14 - ProD2) posté le dimanche 01 juin 2008 13:22

24ème journée, bilan, top14

Blog de antoine-rugby : Renvoi aux 22, Vers la fin du suspens. 24ème journée du Top14.

L’antépénultième journée du Top14 aura permis de décanter la situation aux deux extrémités du classement. Seul le ventre qu’on ne peut qualifier de mou du championnat reste indécis.

C’est fini pour Dax.

Les Dacquois joueront en ProD2 l’an prochain. La défaite à Maurice-Boyau devant Montpellier a anéanti les chances de l’USD de se maintenir. Le sort étant désormais scellés sur le plan sportif, il reste aux hommes de Jean-Philippe Coyola à attendre le résultat de l’appel formé par Albi de la décision de la DNACG. On rappellera qu’en cas de maintien de la sanction prononcée par cette commission en premier ressort, le SC Albi sera rétrogradé en ProD2. Une telle mesure ferait les affaires de Dax qui aurait droit à une saison supplémentaire (au moins) dans l’élite…

Paris libéré !

En haut de classement, le Stade Français a sorti un match sérieux face à des Castrais qui n’ont pas su saisir leur chance et ont bêtement laissé filer des points. L’absence de Juan-Martin Henrandez a été suppléée par un Lionel Beauxis fringant, doté d’un coup de pied toujours aussi impressionnant de longueur. Plusieurs cadres faisaient leurs adieux à Jean-Bouin : Skréla, Galthié et Dominici (encore que pour ce dernier, il se dit qu’il devrait rejoindre le staff parisien l’an prochain). Cela a sans doute un peu plus galvanisé les troupes de Max Guazzini, soucieux de finir sur une note positive.

Ce fut le cas : en l’emportant 44-15, avec le point du bonus offensif, le Stade Français a validé son billet pour les demi-finales du Top14. On s’y attendait, même si les blessures et les contre-performances semblaient en faire un candidat au titre moins crédible que l’an passé. Cette équipe a su faire le dos rond et se recentrer sur ses points forts : la conquête et la maîtrise tactique. Les retours de blessure ont fait du bien, en particulier devant. Paris retrouve un pack et, partant, la confiance.

Il reste une place à prendre pour les demi-finales. L’USAP tient la corde, avec deux points d’avance sur Biarritz et cinq sur Castres. On se dit que le BO n’est peut-être pas tout à fait résigné, comme Bourgoin a pu le constater (victoire du BO 30-10). Après tout, Perpignan doit recevoir Toulouse mardi, pour le compte de la 23ème journée. Ce match en retard est important pour les hommes de Jacques Brunel. S’ils l’emportent, ils devraient conserver jusqu’au bout leur avantage sur les Basques. Dans le cas contraire, le mano à mano se poursuivra lors de la prochaine journée de championnat.

Montauban, l’Europe en point de mire.

Montauban sera sans doute le 7ème club engagé en HCup lors de la prochaine campagne européenne. Son succès convaincant face à Clermont lui permet de camper solidement à la dernière place qualificative, avec cinq points d’avance sur Montpellier, qui pensait avoir fait une excellente affaire en gagnant à Dax. Inutile de préciser que la prochaine journée sera particulièrement excitante, avec une confrontation directe entre les deux candidats. Le MRHC recevra le MTGXV vendredi prochain. Vae victis…

Du côté des gros, on fait relâche.

Déjà qualifiés, Clermont et Toulouse n’ont pas franchement convaincu ceux qui doutaient de leur motivation ce week-end. Nul doute que les boulons seront autrement serrés lors des demies…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ansolo 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines