Magazine Jeux vidéo

The Neverhood, quand on joue avec la pate à modeler …

Publié le 08 mai 2012 par Manveru

Avantages: l'originalité, c'est vraiment un jeu artistique

Inconvénients: Lenteur du gameplay

Note:

Plateforme: MS DOS

Neverhood est un jeu d'aventure très original. En gros, il laisse à part de styles habituels réalistes ou encore des dessins animés et il propose un style inédit : pâte à modeler ! pas surprenant considérant qu'un des créateurs du jeu a travaillé sur Earthworm Jim (ceci dira quelque chose aux anciens joueurs ;) )

Klayman est le personnage principale du jeu, un petit bonhomme en pâte à modeler qui se réveille un jour dans le monde de Neverhood ... à nous de découvrir pourquoi. Au début on ne sait rien et le jeu se dévoile petit à petit au travers des nouveaux endroits qu'on visite et des nouvelles énigmes qu'on doit résoudre pour avancer. Croyez moi, c'est fait tellement bien qu'on avance même sans apprendre grande chose sur le moment, comme si le jeu n'avait pas de l'histoire. D'autre côté l'histoire est bien là, et elle se construit petit à petit autour de joueur... les auteurs l'ont vraiment bien dosé.

La réalisation du jeu dans son style particulier est très bonne malgré une très basse résolution. On voit que les auteurs ont passé le temps à coller tous ces figurines, construire des niveaux plein des couleurs flashy et avec un style bien à eux... tout ceci avec une bonne animation fluide, les sons et la musique psychédéliques, marrantes, bizarres qui marchent bien avec cet univers particulier. Le monde de Klayman est localisé nulle part, on se sent un peu comme dans un monde d'Alice au pays des merveilles !

Neverhood est plein des petits jeux logiques (certains assez exigeants !) qui permettent d'avancer dans le jeu. Tout le jeu est plein d'humour particulier transmis par les différents jeux qu'on peut faire, l'exemple ? Dans un des niveaux on doit s'échapper d'un grand monstre méchant. Il a des grosses mâchoires et il a faim ! Klayman finit dans une pièce pleine de dynamite et de ses morceaux il doit construire une sorte de "dynamiteman". Ensuite il le pousse vers les mâchoires du monstre lequel l'attrape cet appât dangereux et le dévore pour exploser ensuite ;). Les jeux logiques ne sont pas particulièrement difficiles et nous retrouvons les classiques du genre.

L'interface de jeu est assez facile à utiliser, même pour les non initiés à ce style de jeu. Je dirais que si ce jeu serait fait maintenant ceci serait un excellent titre pour des joueurs casual... on peut aborder certains parties de décor du jeu et après quelques essais on comprend ce qu'on doit faire pour avancer. On prend les objets pour le combiner avec d'autres choses, on déplace d'autres objets aux emplacements particuliers, on utilise les leviers, boutons ou d'autres mécanismes...

Quelques désavantages ? Le jeu est lent, les déplacements de personnage prennent pas mal de temps et à la longue peuvent devenir un peu énervant, mais sans plus. Certains passages prennent le temps et il faut être patient avec ce jeu... et puis c'est quand même un jeu d'aventure donc la durée de vie n'est pas énorme. Mais vous pouvez toujours le rejouer après certain temps !

Maintenant pour trouver ce jeu, ce n'est pas évident. Le plus simple est probablement abandonware ou E-bay, si vous avez la chance.

Je pense que Neverhood est un jeu qui devrait se trouver sur le tableau de chasse de tous les joueurs qui veulent se considérer comme des vrais connaisseurs. Ce vieux jeu à beaucoup de charme à offrir, à mon avis beaucoup plus que beaucoup des jeux modernes... c'est une pièce d'art à préserver. Dans ce sens, il est similaire de ce point de vue à Machinarium, sauf qu'il a déjà 15 ans.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Manveru 322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine