Magazine Jeux vidéo

L´Odyssée d´Abe, une vraie perle parmi les jeux de plateforme…

Publié le 08 mai 2012 par Manveru

Avantages : ce jeu est comme un bon cru, même s'il vieillit il reste excellent

Inconvénients: contrôles demandent un peu d'apprentissage

Note:

Plateforme: PSX

Voici un vieil jeu qui merite largement de ne pas rester dans l'oubliette, je vous conseille vivement d'essayer ...

Abe's Odyssey est un relique d'une époque révolue où les jeux de plateforme 2D ont été légion, mais celui là sortait de lot.

Notre activité ne se limite pas a explorer des niveaux, bien au delà de ça, ce jeu est doté d'une histoire très originale : Abe est un Mudokan, une espèce qui est utilisée par les méchants Glukkons comme des esclaves pour produire leur nourriture et également ... bah regardez par vous-même dans le jeu. Il suffit de dire que l'objectif d'Abe est de sauver les Mudokans. Il faut ramener tous les Mudokans vers la sortie de chaque niveau. Si on arrive de les sauver tous sans exception, ceci modifie également la fin de jeu ! Le tout se déroule dans un monde de jeu complètement inventé et très détaillé dans le jeu au travers de ses graphismes, les indices à lire, etc.

Le jeu est plain d'un humour spécifique, par exemple toute espèce des Mudokans n'est pas vraiment intelligente, ils adorent les blagues très simples (par exemple de peter fort pour énerver les Sligs!). Abe peut parler, interagir avec les autres Mudokans au travers de 8 actions différents (certes, limite d'un pad de console). Leur réaction dépend également de leur type, car on a des Mudokans normaux, énervés,...

Oddworld Odysey a tous les attributs d'une bonne jeu de plateforme, telles que les niveaux conçus à la manière très intéressante, le style de jeu est particulier, un peu fantastique, un peu technologique ... c'est à voir car très original. Le style de chaque niveau est différent : on a des intérieurs d'usines, des temples anciens, des paysages magiques un peu bizarres du monde d'Oddworld. Les animations des personnages en 2D sont bien fluides, certains sont bien marrants aussi. Les sons et la musique contribuent très bien à l'ambiance particulière de ce jeu.

Le choix des ennemies est intéressants, et assez varié : ils ont leurs espèces, leur langage. Entre les sligs, dont une version volante, leurs chiens - Slogs on a également les Glukkons étant des chefs des Sligs. En plus de nos ennemies directs, on trouve dans le jeu les animaux telles que Paramites, Scrabs, chauves souris, et d'autres insectes désagréables. Comme les sligs, certains parmi eux ont leur simple langage dont on peut se servir pour notre avantage en explorant des niveaux. Toutes ces espèces ont leur histoire bien développée au travers du jeu et s'inscrivent dans l'ensemble de l'environnement du jeu. Abe une capacité spéciale, de prendre la possession de certains ennemies (comme les Sligs).

Dans le jeu on retrouve des différents bonus et gadgets : les bombes qu'on peut utiliser dans l'aventure pour éliminer les ennemies, la viande pour attirer certains animaux, les pierres, les grenades.

Les niveaux de jeu sont interactifs avec différents objets à actionner (les boutons, barrières mobiles, les systèmes de communication, détecteurs du mouvement, ...)

On peut voyager sur les plateformes grâce aux plusieurs moyens telles que les slogs aériens (quand on la possession sur eux), des barils avec lequels on peut écraser nos ennemies, une sorte de monture également (il s'appelle Elum et il adore le miel !).

Les commandes sur PS1 sont assez complexes, utilisant tous les boutons d'un pad, mais bon, c'est le prix à payer pour utiliser des options assez riches de ce jeu.

On peut encore trouver ce jeu sur Ebay ou dans les brocantes, On le trouve également en version PC donc peut être parmi des abandonwares qui traînent sur Internet.

Je ne peux que vous encourager d'essayer ce jeu bien sympa, très agréable pour se reposer après une journée dure.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Manveru 322 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine