Magazine Rugby

Brive et Olivier Magne : la stratégie du kleenex.

Publié le 01 juin 2008 par Ansolo

Brive et Olivier Magne : la stratégie du kleenex(Top 14 - ProD2) posté le dimanche 01 juin 2008 20:20

brive, olivier magne

Blog de antoine-rugby : Renvoi aux 22, Brive et Olivier Magne : la stratégie du kleenex.

Le CA Brive vient d'annoncer qu'il se séparait de son entraineur Olivier Magne.

Avec lui, les dirigeants du CABC ont adopté la fameuse stratégie du kleenex.

Elle est simple et s'est révélée efficace au cas d'espèce.

Prenez un ancien du club, bercez-le de belles paroles (au point de lui faire arrêter sa carrière de joueur), en insistant sur la corde sensible : "il en va de l'avenir du club, de sa survie, il faut absolument que tu prennes l'équipe en main, on ne voit que toi pour cela."

N'oubliez-pas deux ou trois arguments clés : "Tu pourras enfin mettre en oeuvre les principes que tu défendais sur le terrain, tu as la confiance des dirigeants, et si tu sauves le club, tu seras évidemment récompensé".

Une fois la mission remplie, il vous suffit de convoquer votre ancien-joueur-devenu-entraineur et de lui expliquer, avec si possible des trémolos dans la voix : "Tu comprends, tu as a fait un boulot formidable, mais tu es jeune, tu as l'avenir devant toi et tu dois saisir l'opportunité (important, ce concept, pour faire passer une pillule grosse comme un ballon ovale) de te faire la main sur une autre équipe."

Au besoin, ajoutez un argument massu (à condition d'être coordonné avec les dirigeants) : "Je t'aurais bien gardé, mais c'est Depauvreville qui n'a pas voulu..."

Le tour est joué. Après le coup du kleenex au départ (pour essuyer les larmes d'émotion qui coulent sur les joues de celui qui n'en revient pas d'avoir été choisi), vous jetez ledit kleenex à la fin de la saison. Il est même possible de le jeter en cours de saison, en invoquant des mauvais résultats ("On s'est trompé, on se doit de rectifier le tir")...

Renvoi au 22 n'est pas suffisamment introduit pour connaitre les propos qui ont été tenus à Olivier Magne par les dirigeants Brivistes. Mais ce qui est certain, c'est que ce genre de procédé n'est pas de nature à rassurer sur l'avenir des entraineurs dans le rugby professionnel.

Certes, Olivier Magne n'était pas dupe de la situation (il n'y avait qu'à l'entendre dans ses interviews déclarer candidement qu'il n'était pas vraiment tenu au courant des projets de recrutements pour la saison prochaine) et il se savait certainement sur la sellette, les ambitions de Brive pour l'an prochain nécessitant sans doute un staff plus expérimenté.

Mais on est triste pour lui et on lui souhaite de rebondir, comme on dit, dans un autre club.

Et que le rebond lui soit favorable...


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ansolo 109 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines