Magazine Sport

JSK –MOB : Rial se révolte et sauve son équipe

Publié le 26 avril 2015 par Sebti2135

Menée au score par le MOB à la mi-temps, la JSK s’est fait des frayeurs avant que le capitaine courage Rial n’offre encore une fois une victoire précieuse à son équipe en inscrivant un doublé.

Jouant la peur au ventre, les Kabyles du Djurdjura ont mal débuté le derby face à une équipe privée pourtant de plusieurs de ses titulaires. En effet, en dépit des absences de Ferhat, Hamzaoui, Mansouri, Messaoudi et Aguid, les hôtes de la ville des Genêts ont réussi à surprendre Doukha sur une ouverture du score de N’diaye à la 36′. Revigorés par cette réalisation, les hommes d’Amrani auraient même pu tuer le match avant la fin de la mi-temps au vu du nombre important d’occasions qu’ils se sont créées. Les Béjaouis se sont montrés plus entreprenants et géraient le match à leur guise dominant largement les locaux qui semblaient absents sur le terrain. Il a fallu attendre la seconde période pour voir les Canaris sortir de leur coquille pour aller s’installer carrément dans le camp des Mobistes. Voulant à tout prix revenir dans le match, les camarades du remuant Aiboud ont été récompensés à la 64e minute de jeu en égalisant sur une superbe tête de Rial. Ce sera d’ailleurs le même Rial qui ajoutera dix minutes plus tard un second but sur un tir puisant qui est allé se loger dans les filets de l’excellent Rahmani. Lors de cette empoignade, les Canaris ont montré deux visages totalement différents. L’un terne en première mi-temps et l’autre prometteur en deuxième période. Leur prestation du premier half était catastrophique au point où les supporters s’en sont pris aux joueurs mais aussi au président Hannachi. Incapables d’enchaîner deux passes, les coéquipiers de Ferguène étaient tétanisés par l’enjeu du derby. Leur production a fait craindre le pire au public, notamment après l’ouverture du score par N’diaye. Le plus inquiétant du côté des Jaune et Vert, c’est qu’ils donnaient l’impression de marcher sur le terrain. Heureusement qu’ils n’ont pas encaissé plus d’un but durant les premières 45 minutes. En seconde période, c’est Rial qui se chargera encore une fois de faire le ménage en assommant, à lui seul, les Vert et Noir de la Soummam, qui ne s’attendaient sûrement pas à ce revirement de la situation. C’était sans compter sur l’enfant de Zemmouri qui a sorti la JSK de la zone rouge en inscrivant un doublé quelques semaines après celui réussi face à l’ASMO à Oran. Heureusement d’ailleurs qu’il était là, sinon la JSK aurait sans aucun doute concédé un autre échec devant ses supporters n’ayant rien compris à la piètre prestation de leur équipe qui est revenue de loin grâce à Rial qui lui permet de renouer avec la victoire après deux défaites consécutives. Un succès pas du tout convaincant mais ô combien précieux qui propulse la JSK à la 8e place en compagnie du RC Arbaâ. Une position qui permet aux Canaris de s’éloigner quelque peu de la zone rouge et d’entrevoir son maintien en Ligue 1 avec moins de pression, surtout que les jaune et vert auront encore l’occasion de jouer à domicile en accueillant le CRB lors de la prochaine journée. Quant au MOB qui n’arrive pas à gagner depuis cinq matchs, il a confirmé hier sa baisse de régime. Un revers qui minimise les chances des Crabes de décrocher le doublé historique.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sebti2135 7060 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine