Magazine Moyen Orient

Observatoire du Tourisme: 10 ans déjà!

Publié le 26 avril 2015 par Fouzi53 @fouzi53

OT

Jeudi dernier a été entérinée la candidature de Said MOUHID à la présidence de l’Observatoire Marocain du Tourisme, lors de l’assemblée générale élective qui s’est tenue à Casablanca sous la présidence du Ministre du Tourisme. Il succède ainsi à Kamal BENSOUDA (2008-2014) et Fouad CHRAIBI (2005-2008). Oui, l’Observatoire a fêté ses dix ans le 9 Février 2015.

Pour rappel, cet organe de veille stratégique faisait partie des dispositions de l’accord cadre Vision 2010 et avait pour objet principal l’observation de l’économie touristique nationale à travers l’élaboration et la publication d’informations fiables et pertinentes. C’est aussi un outil d’orientation et de promotion du développement touristique.

Que peut on dire à propos de notre Observatoire après cette décennie?

Quand on sait que l’OT tourne avec un budget annuel de 1,5 Millions de dirhams et une équipe restreinte composée d’une personne à temps plein plus une contribution des équipes de la Stratégie, on ne peut qu’applaudir le travail accompli, les études réalisées et les événements initiés. Ces résultats sont en fait la résultante d’un partenariat public privé qui gagnerait beaucoup plus avec une plus grande implication des professionnels.

Valeur aujourd’hui et par honnêteté intellectuelle, on se doit de reconnaitre que nous ne jouons pas pleinement le rôle qui nous est assigné au sein de cet organisme. Une plus grande implication des professionnels permettrait à l’OT de gagner quantitativement et qualitativement en matière d’informations.

Pour accomplir pleinement sa mission, l’observatoire a besoin avant toute chose de recueillir son information auprès des professionnels, notamment tout ce qui est nuitées, recettes, charges et autres chiffres qui permettront de donner une image complète de notre tourisme. La plus part des chiffres aujourd’hui proviennent de l’administration en l’occurence la DGSN, l’Office des Changes, l’ONDA, l’ONMT  et les délégations de tourisme.

Coté privé, seuls quelques établissements consentent à communiquer leurs chiffres, on parle de 75 hôtels pour la dernière étude intitulée «  Performances hôtelières au Maroc ». Est ce que ce chiffre est représentatif du secteur? Il donne des indicateurs importants, mais on a l’impression que cela ne concerne que les grands groupes hôteliers. Quid des autres hôtels, maisons d’hôtes et Riads? Ont ils été approchés? Apparement oui, mais ils auraient refusé de participer.

C’est dommage, car c’est ce genre d’études qui permet en premier lieu aux professionnels de mieux se connaitre, même si on sait que ce baromètre sert avant tout à attirer et à rassurer les futurs investisseurs.

Quand aux autres métiers du tourisme,  Agences de voyages, Transporteurs, Restaurateurs et loueurs de voitures, il devraient se manifester à travers leurs représentations pour initier des études concernant leur positionnement et leur avenir dans l’écosystème touristique national.

Or, tout ce beau monde est en principe membre de l’Observatoire au sein du conseil d’administration qui se compose de 17 administrateurs dont 10 du secteur privé. Les représentants des métiers et des territoires se retrouvent au moins 2 fois par an avec les équipes de l’observatoire, autant d’occasions pour faire le point, évaluer et analyser les livrables, puis les partager avec l’ensemble des acteurs concernés le moment venu.

Les professionnels sont également appelés à s’inscrire et à adhérer individuellement, moyennant une cotisation annuelle qui leur donnera le droit d’avoir accès à toutes les études, enquêtes et publications qui sont proposées par l’Observatoire. Une adhésion massive permettrai d’augmenter le budget de l’observatoire et par là sa production répondant ainsi aux attentes des professionnels.

Pour l’année en cours, L’Observatoire se propose de partager son étude du suivi de la demande Touristique pour l’année 2014 avec six territoires touristiques. Il a d’ailleurs commencé de Vendredi avec  Marrakech Atlantique, puis ce sera au tour du Centre Atlantique en Mai, Souss Sahara Atlantique est programmé au mois de juin, Maroc centre au mois de Septembre, Cap Nord en Novembre et Atlas & Vallées en Décembre.

Cette étude, très riche en matière d’informations, a été réalisée sur un échantillon de 60 000 personnes sur la base d’un questionnaire recommandé par l’OMT, mensuellement et au moment du départ des clients dans les salles d’attentes des principales portes de sortie des Territoires: Ports, Aéroports et postes frontières terrestres. C’est une véritable mine pour mieux comprendre le comportement de nos visiteurs ainsi que leurs attentes en matière de produits et de services.

La nouvelle équipe de l’Observatoire, mise en place Jeudi dernier,  aura donc la lourde tache de mobiliser et d’impliquer les professionnels autour du plan d’action 2015, qui se veut au plus prêt des engagements de la vision 2020. Le nouveau Président de l’OT, Monsieur Said MOUHID, ayant d’ores et déjà acquis la confiance de son conseil d’administration, saura j’en suis sûr, relever le défi. Souhaitons lui bon vent et bon souffle.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fouzi53 1788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog