Magazine

Vendredi 30 mai. L'indonésie va quitter l'Opep.

Publié le 30 mai 2008 par Linfodujour

L'Indonésie a annoncé, mercredi 28 mai 2008, son retrait de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) avant la fin de l'année. C'était le seul pays d'Asie du Sud-Est à appartenir à l'organisation.

La raison de ce retrait : depuis 2004, l'Indonésie importe plus de pétrole qu'elle n'en exporte. Alors que la consommation intérieure ne cesse d'augmenter (environ 1,2 ou 1,3 million de barils par jour en 2008 contre 950 000 un an plus tôt), la production indonésienne de pétrole ne cesse de chuter (moins d'un million de barils par jour actuellement), faute d'investissements suffisants en exploration et en forage.

L'Indonésie faisait partie de l'Opep depuis 1962 ; c'était le septième pays à intégrer le cartel, deux ans après sa création. Elle n'exclut pas de réintégrer l'organisation un jour, mais la priorité du gouvernement est pour l'heure d'équilibrer production et consommation. Après le retrait de l'Indonésie, l'Opep ne comptera plus que 12 membres : l'Algérie, l'Angola, la Libye, le Nigeria, l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, l'Irak, l'Iran, le Koweït, le Qatar, l'Equateur et le Venezuela.

Références
Dépêches
Reuters (sur le site de La Tribune)
AP (sur le site de l'International Herald Tribune)

Articles
RFI : " L’Indonésie quitte l’Opep "
Le Figaro : " L'Indonésie quitte l'Opep sur fond de crise liée au prix des carburants "


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :