Magazine Sport

Camino del Norte: retour sur le matériel utilisé!

Publié le 30 avril 2015 par Sylvainbazin
Cheminer sur les beaux sentiers, cela affûte le corps et élève sans doute l'esprit. Mais n'étant pas de "purs esprit", nous nous devons d'écouter notre corps pour avancer ainsi et lui fournir du matériel adapté, pour lui faciliter la tâche, est bien sûr une préoccupation majeure. Pour un voyage à pied de cette durée, et de cette intensité, c'est toujours une question: je pars avec quoi?...
Même si je commence à être rodé et que je règle assez vite la question, le matériel n'est jamais tout à fait similaire d'un voyage à l'autre: la saison, les besoins variables, et puis l'envie toujours de tester de nouveaux matériels.
Pour ces 900 kilomètres accomplis tout de même sur un rythme intense, j'avais voulu trouver le bon compromis entre confort, légèreté et "ne manquer de rien". Je suis plutôt content du résultat et de ce que cela a donné sur le terrain: je n'ai pas été trop gêné par le poids de mon sac (aux environs des 7 kgs) et j'étais assez "large" dans ma garde robe, tout en ayant le matériel photo et communication qu'il me fallait.
Je commence mon débalage par le contenant, élément central si il en est:
- cette fois j'ai pris sur mon dos un sac Quechua Forclaz Ultra light 37 litres, qui date déjà d'une ou deux saisons. Je l'avais déjà testé mais jamais sur une telle distance. Il m'a apporté satisfaction: bonne tenue sur le dos, contenance adaptée, poids faible. Il possède deux poches latérales, malheureusement pas très accessibles sans l'enlever, et une poche de couvercle. Il faudrait peut-être une poche ceinture de plus (juste une petite...) pour que ça soit presque parfait. Enfin il résiste bien aux averses, même sans housse: un gros point positif encore. Bref, pour le rapport qualité/prix, c'est au top.
Camino del Norte: retour sur le matériel utilisé!
Voici ce que j'avais dedans (ou sur moi, selon la pluie, le froid ou le beau temps...):
-Trois T-Shirt : un très léger en coton, un très léger aussi mais technique, celui de finisher du Treg, développé par la jeune marque Zoomyn : vraiment agréable à porter, notamment dès qu'il faisait chaud. Enfin un T-Shirt en mérinos, déjà expérimenté avec bonheur, de la marque Icebreaker bien entendu.
- Deux shorts, un plutôt dédié à la randonnée, mais très léger et pratique car doté de deux larges poches qui me permettaient de faire tenir le guide et mon portable, pour les avoir toujours à portée de main, un Eider, de la saison dernière déjà (il m'a bien servi sur mes trois derniers voyages à pied...et commence à fatiguer).
Un autre, plus taillé trail, nouveauté de la marque Odlo. Sans poche par contre...
http://www.odlo.com/shop/fr/fr-fr/kanon-running-shorts.html
Camino del Norte: retour sur le matériel utilisé!
- Un pantalon et une chemise typée randonnée, que j'ai surtout mis le soir, très confortables et très légers, parfaits pour la situation:
http://www.verticalmountain.com/vetements/1782-aubrac-chemise.html
- Un sweat, plutôt dédié à la base au running par temps froids, qui m'a justement bien servi pour les départs dans la fraîcheur du matin. Il possède vraiment un rapport poids/chaleur très intéressant; C'est une nouveauté de chez Under Armour:
http://www.underarmour.fr/fr-fr/hommes/hauts/manches-longues/?start=24&sz=12
Camino del Norte: retour sur le matériel utilisé!
- Une doudoune Arc'teryx, classique, belle et efficace.
- Une veste Gore Tex très intéressante: c'est un prototype qui comporte la toute nouvelle membrane (pas encore sortie sur vos écrans...) que Gore va commercialiser prochainement.
A la base, c'est toujours la même promesse: toujours la même étancheité (ça c'était toujours atteint chez Gore et leurs différentes membranes!) mais avec une respirabilité accrue (en général, la Gore Tex est une étuve... je n'avais pas été totalement convaincu même par l'Active Shell). Et bien là, cette nouveauté m'a paru très intéressante: au niveau protection il m'a semblé que ce n'était pas tout à fait équivalent à une Gore Tex Pro, mais tout de même efficace contre les grosses averses qui durent, et pour la respirabilité, et bien, le progrès est cette fois-ci vraiment net!
Avec des sensations plus proches d'une soft shell respirante, cette veste m'a pas mal surpris! Le toucher est immédiatement différent d'une Gore Tex classique, et cela se confirme en action: c'est doux, souple et ça respire pas mal du tout. Vraiment confortable sous la pluie et le vent, au cours d'une activité relativement intense.
Camino del Norte: retour sur le matériel utilisé!
Le nom de cette nouvelle technologie: Gore C-Knit Backer Technologie.
- Trois boxers, et enfin quatre paires de chaussettes, un élément toujours crucial sur les voyages à pied: le plus dur à laver, le plus mis à contribution. Là, ces paires en laine mérinos (mais très légères) m'ont totalement convaincu:
http://eu.icebreaker.com/en/mens-socks/mens-multisport-ultra-lite-micro/101481.html?dwvar_101481_color=001&cts=M60%7C001
Je transportais aussi avec moi du matériel pour faire des photos, des vidéos et communiquer! Le voici:
- Mon téléphone Crosscall Trekker X1 (j'écrirai un post spécifique)
- Une caméra Garmin Virb 1
- Un GPS Itrex 101 de Garmin
-Une montre GPS Garmin Fenix 2. Bien, mais le problème de devoir recharger sa montre pendant un tel voyage n'est pas très adapté. Les prises sont rares dans les auberges et recharger plusieurs appareils n'est pas simple.
https://buy.garmin.com/en-US/US/f%C4%93nix/into-sports/running/cIntoSports-cRunning-bBRAND473-p1.html
... et c'est tout! ;-)
Enfin, aux pieds, j'ai testé pendant ces 900 kilomètres les nouvelles Tor Leather Low de Hoka. Très positif, je n'ai pas souffert d'ampoules du tout et c'est une première sur un voyage à pied de ce type pour moi. En plus, je n'ai pas vraiment ménagé ma monture avec de longues étapes (parfois plus de 60 kilomètres) sur ce parcours souvent très vallonné. J'écrirai un test complet pour Wider, très bientôt.
http://www.trekmag.com/chaussure-marche-2015-hoka-one-one-tor-leather-low
Ah, j'oubliais, j'avais investi dans un large chapeau chez Quechua, bien pratique pour se protéger du soleil et même de la pluie...Et sur le chemin, j'ai acheté un beau bâton, simple, en bois. Pour m'aider à avancer, me tenir compagnie, et éloigner les toutous vindicatifs!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sylvainbazin 13085 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines