Magazine

Bloc-note express N°43

Publié le 02 juin 2008 par Antoine Dubuquoy
1967866360.jpgA TF1, la patrie reconnaissante... La commission Copé, en charge de réfléchir au financement des chaînes de servic public a finalement sorti de son chapeau la deuxième coupure, tant attendue par les chaînes privées!!! Copé l'ami de la télé, comme le dit fort justement Luciano Bosio dans son blog... Non seulement la définition de ce que doit être le Service Public n'a toujours pas été précisée, mais en plus on sent comme un flottement dans la tentative de mise en oeuvre de l'annonce surprise de Nicolas Sarkozy du 8 janvier dernier... Décréter que les chaînes publiques vivront sans publicité, pourquoi pas, à condition de savoir quelle doit être leur nature profonde. Les financer par des prélèvements sur les revenus des nouveaux médias, comme cela a été évoqué, on s'étrangle. Les financer par des prélèvements sur les recettes publicitaires des chaînes privées, au prix de l'attribution d'une seconde coupure publicitaire, on est au bord du collapsus!!! Imaginez, donner aux chaînes commerciales la possibilité d'absorber davantages de recettes, c'est ne laisser aucune chance à une reventilation des investissements publicitaires vers d'autres médias moins bien lotis. La seule explication: le renvoi d'ascenseur. A TF1, la Sarkozie reconnaissante... Beurk.   1636799227.jpgSchubert... Un samedi soir, au coeur du Perche. Impromptus interprétés par une virtuose sur son piano forte... Mes goûts musicaux me portent plutôt à apprécier ce qui déchire le tympan, les guitares furieuses, les beats métronomiques, les sons saturés... Pourtant, de temps en temps le classique est un antidote surprenant. Un moment d'épure, de complexité... Un trip chamanique qui vous transporte dans des sphères inhabituelles. Détachement de l'esprit du corps.    I269711547.jpgndiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal... Impeccable. La force de Spielberg est d'avoir, presque vingt ans après le début de la saga, avoir sû rester fidèle à l'esprit du premier opus, en respectant l'évolution de ses personnages... Pour mes enfants, Indiana Jones n'évoque rien. Le film est clairement ciblé sur le public d'origine des Aventuriers de l'Arche Perdue... Il y retrouve ses repères. C'est un film de connivence. Sans surenchère d'effets, sans surjeu. Du vrai grand spectacle!   Enjoy!      technorati tags: tf1 jean-françois copé schubert perche indiana jones steven spielberg bloc-note express
del.icio.us tags: tf1 jean-françois copé schubert perche indiana jones steven spielberg bloc-note express
icerocket tags: tf1 jean-françois copé schubert perche indiana jones steven spielberg bloc-note express
keotag tags: tf1 jean-françois copé schubert perche indiana jones steven spielberg bloc-note express

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Antoine Dubuquoy 2892 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte