Magazine France

« Sale Noir » : le témoignage vidéo du vigile(vidéo)

Publié le 02 juin 2008 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa

EXCLUSIF BONDY BLOG. Pour la première fois, l'agent de sécurité de Carrefour accepte de parler face à une caméra. Pierre Damien Kitenge accuse un haut fonctionnaire du ministère de l'immigration d'avoir proféré contre lui des injures racistes et met en cause la direction de l'hypermarché pour pressions présumées sur le personnel.

EXCLUSIF BONDY BLOG. Pour la première fois, l'agent de sécurité de Carrefour accepte de parler face à une caméra. Pierre Damien Kitenge accuse un haut fonctionnaire du ministère de l'immigration d'avoir proféré contre lui des injures racistes et met en cause la direction de l'hypermarché pour pressions présumées sur le personnel.
Pierre Damien Kitenge devant une caméra. Il avait jusqu’à présent refusé toute interview en images. C’est lui, l’agent de sécurité de Carrefour, qui accuse un fonctionnaire haut placé du ministère de l'immigration, Gautier Béranger, de l’avoir traité de « sale Noir », le 26 avril, sur son lieu de travail. Depuis cette date, je rencontre régulièrement Pierre Damien Kitenge. La semaine dernière, il a accepté que nous nous voyions ailleurs qu’à Carrefour : « Parce que je ne veux pas parler ici. Il faudra aussi que je vienne accompagné, si ça ne vous dérange pas. »
Nous avons rendez-vous dans le parc de Bercy. Il est accompagné d’Hermann Ebongue de SOS-Racisme. Je veux vérifier si l’histoire que raconte Pierre Damien Kitenge ne souffre pas de contradictions. Comme beaucoup, j’ai des doutes et me dis que tout ça, c’est peut-être trop gros pour être vrai. Je me rappelle une entrevue avec l’avocat de Gautier Béranger, Me Mathieu Davy, qui défendait le 6 mai, avec conviction son client. Pierre Damien Kitenge aurait-il pu fabuler?
Mais en écoutant ce dernier, il me donne l’impression d’une personne posée. Je n’ai pas un excité en face de moi. Il affirme notamment que la direction de Carrefour a exercé des pressions sur son personnel de façon à mettre le fonctionnaire. Il a déposé plainte contre X pour tenter de faire la lumière sur ces pressions présumées. A la fin de l’interview, j’ai voulu contacter à nouveau tous les autres protagonistes de cette histoire. Mais sans succès. Au mieux, j’ai eu des réponses polies de certains caissiers. Au pire, des rebuffades musclées et tendues de la part de ceux qui n’avaient « rien à [me] dire ».
Regardez la vidéo et essayez de vous faire une idée sur ce qui s’est réellement produit le 26 avril au Carrefour de Bercy.
« Je suis fier d'être noir et je compte le rester »

Interview de Pierre Damien Kitenge
envoyé par Bondy_Blog
Axel Ardes
http://20minutes.bondyblog.fr

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :