Magazine Conso

Rio de Janeiro, la Cidade Maravilhosa.

Publié le 04 mai 2015 par Lili40

Rio de Janeiro est une ville aux multiples facettes qui bénéficie d’un panorama extra ordinaire. Le tourisme international la propulse comme la destination première en Amérique du Sud. Ville atypique, elle possède les plus beaux paysages urbains : le littoral avec ses plages de sable fin, ses favelas accrochées aux flancs des montagnes et la forêt de Tijuca. Rio de Janeiro la cosmopolite se compose d’une population multi culturelle, qui cohabite avec ses habitants, les Cariocas. Festive, Rio de Janeiro incarne la samba, le carnaval et le football.

Rio de Janeiro, la Cidade Maravilhosa.

Les favelas ou les communautés de Rio de Janeiro.

Rio de Janeiro, la Cidade Maravilhosa.
Bien que les communautés, appelées plus couramment les favelas, contribuent à l’attrait touristique, la réalité sociale demeure compliquée. La pauvreté persiste, le manque d’infrastructures est conséquent, ce qui engendre un taux de criminalité élevé. Toutefois, une différence notable existe entre les favelas de la zone nord et celle de la zone sud. Les situations de ces dernières s’améliorent avec la pacification et restent accessibles au tourisme, tandis que les autres peinent pour sortir de leurs conditions.

Le lieu festif de Rio de Janeiro.

Rio de Janeiro, la Cidade Maravilhosa.

Un détour obligatoire s’impose dans le quartier Lapa, situé entre Santa Teresa et le centre de Rio de Janeiro. La vie nocturne de ce secteur s’amplifie, surtout à partir du jeudi, aux rythmes de la samba, de la bossa Nova, du Forro et du rock. Cela demeure l’un des endroits les plus populaires et les plus animés avec sa concentration de bars et de pubs.

Les plages de Copacabana et d’Ipanema.

Rio de Janeiro, la Cidade Maravilhosa.
La plage de Copacabana, longue de 4,5 kms, se situe dans une zone plus résidentielle au sud de Rio. Surnommée par les Cariocas la petite princesse de la mer et emblème touristique, elle reste l’un des lieux les plus prisés de Rio de Janeiro. Elle côtoie la plage d’Ipanema dont la renommée s’accroît grâce à une fréquentation et un mélange de plusieurs communautés distinctes : les surfeurs, les jeunes des favelas, les homosexuels, les locaux, les touristes, les footballeurs en herbe…

Rio de Janeiro symbolise aussi les attraits chaleureux d’une population d’origine ethnique. Sans oublier son point phare, le Cristo Redentor, situé sur le mont Corcovado, qui domine la ville du haut de ses 38 mètres.

Anthony Tellechea.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lili40 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine