Magazine Santé

GROSSESSE: Seule une femme sur 3 prend le bon poids – Obstetrics and Gynecology

Publié le 04 mai 2015 par Santelog @santelog

GROSSESSE: Seule une femme sur 3 prend le bon poids – Obstetrics and GynecologyNi trop, ni trop peu. Car la prise de poids durant la grossesse, en dehors des normes recommandées, a déjà été bien associée à de multiples risques pour la mère et pour l’enfant. Pourtant la réalité épidémiologique, révélée par cette étude, soit seulement 33% des grossesses  » dans la norme « , appelle à sensibiliser à nouveau les femmes en projet de conception.

De nombreuses études ont déjà documenté l’importance d’une juste prise de poids chez la mère pour un poids de santé de l’enfant. Une prise de poids qui doit être adaptée à l’IMC, qui trop importante augmente le risque d’obésité de l’enfant plus tard dans la vie, une prise de poids qui ne doit pas, non plus être trop précoce dans la grossesse. Une autre étude, publiée dans l’American Journal of Obstetrics and Gynecology, l’une des plus importantes à examiner la relation entre le gain de poids pendant la grossesse et l’obésité infantile, alerte aussi sur les effets d’une prise de poids insuffisante, qui, elle-aussi, va augmenter fortement le risque de surpoids chez l’enfant. Ainsi, si on alerte fréquemment les femmes enceintes sur les risques d’une prise de poids excessive, peu d’études ont mis en avant le risque lié à une insuffisance de prise de poids tout aussi important que celui lié à une prise de poids excessive durant la grossesse. C’est le cas de cette nouvelle étude.

Les chercheurs ont cherché à estimer la prévalence d’une prise de poids gestationnelle conforme aux recommandations -ici de l’Institut américain de médecine (2009)-, ainsi que les caractéristiques démographiques, comportementales, psychosociales et médicales associées à une prise de poids soit insuffisante, soit excessive, en fonction de l’IMC de départ.

L’étude a porté sur les données de femmes ayant accouché à terme (37 semaines de gestation ou plus), dans 28 Etats américains en 2010 et 2011. L’analyse constate que :

·   Dans 20,9% des grossesses, la prise de poids est insuffisante,

·  dans 32,0%, elle est dans les normes recommandées,

·   dans 47,2% des cas, elle est excessive.

Par rapport aux femmes de poids normal en début de grossesse (soit 51,8% des femmes),

·   les femmes souffrant d’insuffisance pondérale (4,2%) ont un risque réduit de 50% de prise de poids excessive durant leur grossesse,

·   les femmes en surpoids et obèses (23,6%, obésité de niveau I : 11,7%, de niveau 2 : 5,4% et de niveau 3 : 3,5%) ont un risque multiplié par 2 de gain excessif de poids durant leur grossesse,

·   l’insuffisance pondérale et l’obésité morbide au début de la grossesse sont également associées à un risque accru de 25% au moins, prise de poids insuffisante durant la grossesse.

2 femmes enceintes sur 3 vont donc prendre du poids durant leur grossesse en dehors des recommandations. Pouvoir mieux cibler ces femmes et mieux les informer est indispensable.

 

Source: Obstetrics and Gynecology April 2015 doi: 10.1097/AOG.0000000000000739 Prevalence and Characteristics Associated With Gestational Weight Gain Adequacy

GROSSESSE: Seule une femme sur 3 prend le bon poids – Obstetrics and Gynecology
Plus de 75 études autour de la Grossesse

Lire aussi : GROSSESSE: La prise de poids de la mère plus vitale pour les fœtus mâles

GROSSESSE, PRISE de POIDS et OBÉSITÉ: Mieux informer, mieux dépister

GROSSESSE: Le juste poids de la mère fait le juste poids de l’enfant -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine