Magazine Musique

Boxe : Mayweather Pacquaio, combat du siècle…dernier !

Publié le 05 mai 2015 par Diesemag @diesemag

Boxe : Mayweather Pacquaio, combat du siècle…dernier !

SPORT : annoncé comme le choc des titans, brassant des montants dithyrambiques de dollars, prohibitif sur tous les plans, tant par les montants des bourses (120 millions US$ garantis pour pretty boy, 80 millions US$ pour pacman) que par les prix pour y assister (à partir de 1500 US$ la place au MGM, 99 US$ l'achat du combat en pay per view), ce combat devait représenter un affrontement mythique comme la boxe n'en avait plus connu depuis.... Nous dirons Lewis-Tyson en 2002. Mais placer tant d'espoirs dans un tel affrontement n'était à la base pas très rationnel : les deux adversaires auraient du s'affronter il y a de cela cinq-six ans, quand Manny venait de triompher de Cotto et Margarito en welters/super-welters, et que Money avait successivement déglingué Marquez et surtout un Shane Mosley jamais facile à prendre.

Boxe : Mayweather Pacquaio, combat du siècle…dernier !

Au lieu de cela, et vous allez très vite constater le parti pris de l'auteur de l'article, Floyd s'était plus ou moins esquivé sur des justifications brumeuses (il accusait Pacquiao de dopage) trahissant chez ses détracteurs la peur de voir son invincibilité mise à mal par celui qui à l'époque laissait l'impression d'un destructeur insatiable. En 2015, alors que Mayweather a conservé son invincibilité dans des affrontements sans grande envergure et que Pacquaio n'a plus les moyens de mettre autant d'intensité physique dans ses assauts, ce combat fini par se faire, sans jamais remplir aucune des attentes placées en lui hormis au plan financier.

Boxe : Mayweather Pacquaio, combat du siècle…dernier !

Menés à un rythme assez rapide, les échanges se sont toutefois avérés excessivement pauvres : cela fait déjà quelques temps que Mayweather boxe à l'économie (certaines mauvaises langues diront qu'il l'a toujours fait), qu'il ne force pas son énorme talent pour en faire plus et faire mal à son adversaire. Déjà face à Maïdana il a laissé sa maîtrise et son expérience prendre la mesure d'un opposant plus aggressif. Face à lui Pacquaio a bien tenté d'opposer son style de rouleau compresseur, mais, mise à part la blessure à l'épaule droite invoquée par le philippin, la maîtrise des espaces et des esquives de Mayweather l'ont mis à l'abri d'un quelconque coup dur. Le combat fut donc monotone, sans fulgurance, joli mais prévisible.

Boxe : Mayweather Pacquaio, combat du siècle…dernier !

Boxe : Mayweather Pacquaio, combat du siècle…dernier !

C'est le plus dur à avaler d'ailleurs : qu'on sache pertinemment que Pacquiao n'avait pas les moyens de bousculer Mayweather, et que ce dernier s'il les avait ne les mettrait pas en œuvre. Du temps de sa splendeur Manny aurait certainement pu renter dans le lard de Floyd mais hier il manquait clairement de puissance : rappelons que Pacquiao n'est pas un super welter naturel, catégorie de poids qui correspond davantage au gabarit de Mayweather. Mayweather justement qui semblait avoir davantage de cartes en main pour rendre la décision plus unanime, mais qui n'a pas fait plus que quelques touches, fulgurantes mais trop sporadiques et jamais suivies d'un haussement de ton. Le déficit de puissance du philippin s'est révélé assez criant au fil des rounds : il a touché quelques fois Mayweather, le surprenant sans jamais le faire sortir de sa zone de confort. L'américain a laissé sa science des espaces jouer son rôle, s'échappant toujours de tous les traquenards et plaçant quelques banderilles bien senties, toujours soutenu par une condition physique sans failles.

Boxe : Mayweather Pacquaio, combat du siècle…dernier !

Quoiqu'il en soit ce combat s'est révélé beaucoup trop politiquement correct pour en faire un quelconque combat du siècle ou de même de l'année... Un match nul aurait été plus satisfaisant mais la victoire est logique pour un américain considéré comme tenant du titre et boxant chez lui à Las Vegas. Souhaitons à Mayweather une sortie en beauté pour son dernier combat à la fin de l'année, et à Manny une bonne continuation dans sa carrière politique aux philippines où un homme de sa trempe mériterait de se mettre au service de son pays.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Diesemag 18637 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog