Magazine Société

Angola: Le procès d'un journaliste tourne en dérision la liberté d'expression

Publié le 05 mai 2015 par Podcastjournal @Podcast_Journal
Rédacteurs et stagiaires: cliquez sur cette barre pour vous connecter en back-office de la rédaction! - Lecteurs et contributeurs: inscrivez-vous / connectez-vous sur les liens à droite --> Rafael Marques de Morais est sous le coup de 20 chefs d'accusation pour diffamation pour avoir publié en 2011, au Portugal, un livre mettant en lumière la corruption et les violations des droits humains dont se rendraient coupables des généraux de l'armée angolaise et des entreprises opérant dans les zones où les populations vivent de l'exploitation des diamants.

"Les poursuites engagées contre Rafael Marques de Morais traduisent les attaques nourries menées contre une personne et contre le droit à la liberté d'expression en Angola. Cet homme est pris pour cible uniquement parce qu'il a exprimé son opinion à propos des maux de la société dans ce pays. Cela doit cesser", a déclaré Noel Kututwa, directeur régional adjoint pour l’Afrique australe à Amnesty International.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Podcastjournal 108031 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine