Magazine Humanitaire

Yémen : MSF et le CICR s’alarment des attaques menées contre les voies d’approvisionnement vitales pour le pays

Publié le 05 mai 2015 par Frédéric Joli
Hôpital  Al Jamhouria, Aden, Yemen : Une infirmière CICR s'occupe d'un civil blessé. ICRC/M. Dhaiby

Hôpital Al Jamhouria, Aden, Yemen : Une infirmière CICR s'occupe d'un civil blessé. ICRC/M. Dhaiby

Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et Médecins Sans Frontières (MSF) s’alarment des dégâts importants provoqués par les attaques récentes de la Coalition sur les aéroports de Sana’a et de Hodeida, empêchant l’acheminement de l'aide nécessaire, ainsi que les mouvements du personnel humanitaire.

« Le Yémen dépend presque entièrement de ses importations de nourriture et de médicaments, en particulier pour le traitement des maladies chroniques, explique Cédric Schweizer, qui dirige une équipe de 250 personnes pour le CICR au Yémen. L'aéroport de Sana’a était une infrastructure civile essentielle et la principale voie d'entrée des biens et services humanitaires vitaux. Les restrictions drastiques sur les importations - imposées depuis six semaines par la Coalition - et une pénurie extrême de carburant ont rendu la vie quotidienne des Yéménites insupportable et accru leur détresse », ajoute Cédric Schweizer.

Les dommages occasionnés à des infrastructures logistiques clés - aéroports, ports maritimes, ponts et routes - ont de graves conséquences pour la population civile ; la situation humanitaire est désormais catastrophique. Les barrages tenus par les différentes factions armées entravent également la livraison de matériels médicaux d'urgence aux hôpitaux et l'accès de patients et de blessés aux soins médicaux essentiels.

« Le conflit actuel est déjà source d'extrêmes difficultés pour la population du pays, a déclaré Marie-Elisabeth Ingres, qui dirige la mission de MSF au Yémen. La destruction de la piste d'atterrissage de l'aéroport de Sana’a accroît le nombre de vies en danger. Les gens sont obligés de boire de l'eau insalubre et les enfants meurent de maladies évitables », ajoute Marie-Elisabeth Ingres. (Lire la suite sur le site de MSF)

A voir également ce prémontage vidéo sur les activités du CICR


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Frédéric Joli 39937 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog