Magazine Médias

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Publié le 05 mai 2015 par Etvsport @etvsport

Elles sont devenues indissociables de la plupart des clubs sportifs de la planète par leur valeur de symbole et leur côté mignon et enfantin. Enfin mignon, pas tout le temps! On a encore pu le voir avec une mascotte complètement ivre du côté de l’Autriche et du club de l’Austria de Vienne. De plus, certaines mascottes n’ont vraiment pas eu de chance au niveau du nom ou encore niveau style. Ainsi, E-TV Sport a décidé de vous présenter les mascottes qui n’ont pas vraiment la cote!

PrevNext Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Mascotte de la FA Cup (Coupe d'Angleterre)

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Boltman, la mascotte des Chargers de San Diego (NFL)

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Hip-Hop fut pendant de nombreuses années, la mascotte des Philadelphia 76ers (NBA)

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Rowdy, la mascotte très (trop) western des Cowboys de Dallas (NFL)

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Jazz Bear, la mascotte du Jazz de l’Utah (NBA)

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Quoi de plus normal qu'une orange comme mascotte pour l'équipe de basket universitaire des Oranges de Syracuse

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Raymond, la mascotte des Rays de Tampa Bay (NFL)

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Une tête de noisette pour Brutus Buckeye, mascotte de l'université d'Ohio State

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Hammerhead, la mascotte du club de Premier League, West Ham United

Mascottes: Pour le meilleur et surtout pour le pire

Wild Wing, des Ducks d’Anaheim (NHL)

&post;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 63477 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines