Magazine Médias

Zoom sur le phénomène « Café Racer »

Publié le 05 mai 2015 par Etvsport @etvsport
Zoom sur le phénomène « Café Racer »

Les Cafés Racer ou CAFF sont des motos de route équipées « façon course ». Elles sont monoplace, possèdent un guidon bas de type bracelet, peu de carénage ainsi qu’un réservoir fait main en aluminium brut. Les bracelets sont fixés sur les tubes de fourche-avant impliquant une position de conduite beaucoup plus inclinée. Le style Café Racer est apparu dans une Europe d’après-guerre en pleine reconstruction. A cette époque, la moto devient le moyen de transport pour les populations pauvres alors que la « middle class » accède peu à peu à la voiture .

Cette sous-culture britannique émerge à la fin des années 50. Les « Rockers », « Leathers Boys » et autres « Ton up Boys » utilisent leurs motos pour se rendre le plus vite possible de café en café. Rappelant ici que “ton up” signifie rouler à une vitesse supérieure à 160 km/h. A noter que cette culture est associée à la musique des pionniers du rock comme Gene Vincent, Eddie Cochran, Buddy Holly ou Chuck Berry.

Le Featherbed frame

Le cadre “featherbed” est un cadre de moto développé par le British Norton Motorcycle Company pour réduire la contrainte de torsion et améliorer, ainsi, la performance de la moto. Le cadre qui était soumis à de fortes contraintes, en particulier lors de la Man Tourist Trophy Race, se retrouve rigidifié .

norton

Ce cadre révolutionnaire est adopté par les motos Norton. Testé par H. Daniel, vainqueur à de multiples reprises du Tourist Trophy Isle of Man et du Manx GP, celui-ci déclara : “qu’il était à cheval sur un lit de plumes”

Le type de moto Café Racer

La TRITON est une moto hybride construite dans les années 1960-1970. Le but du constructeur est de combiner le moteur Triumph et le cadre Norton “featherbed” qui représentent le meilleur de chaque marque. Le nom TRITON est une contraction de TRIumph et de norTON. Le choix du moteur le plus populaire était le légendaire 650cc Bonneville , dit“Bonnie” pour les fans. Ce moteur bicylindres développait 45 cv à 6500 tr/mn pour une vitesse maximale de 175 km/h.

Triton_Norton-Triumph_motorcycle_with_polished_frame_and_tank

Des alternatives plus populaires furent développées sur le modèle de la TRITON comme la TRIBSA composée d’un moteur Triumph et d’un cadre BSA ou à partir d’autres motos anglaises comme la VINCENT type black shadow dite NORVIN, la MATCHLESS (sans égal)…

La postérité du CAFF

Aujourd’hui, à part les nostalgiques des sixties qui entretiennent la flamme (cf le magazine Café Racer), le Café Racer appartient au passé. Les japonaises ont détrôné les anglaises et même si le merchandising utilise ce sigle, le romantisme n’est plus au rendez-vous. Néanmoins, on peut remercier la maison de luxe française, Chanel, pour avoir fait du Café Racer la co-vedette avec Paris et l’actrice Keira Knightley lors de la publicité Coco Mademoiselle. Comme quoi, lorsque l’on parle glamour et deux-roues, le Caff n’est jamais très loin!

&éè« é »&post;

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etvsport 63502 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines